Bicep et un podcast sur l’inceste sont dans les replays de la semaine

Il n’y a pas que le direct dans la vie, il y a aussi le replay. De YouTube à Netflix en passant les replays des chaînes de télévision et les podcasts des stations de radio, 20 Minutes vous concocte chaque dimanche une liste de choses à voir, ou revoir, à écouter ou réécouter.

« Ou peut-être une nuit », podcast en lutte contre le silence de l’inceste

Ce sont de petits détails, ou parfois des choses franchement dites, mais qu’elle n’assimile pas complètement, qu’elle occulte lorsque sa mère lui en parle. Et puis un jour Charlotte Pudlowski, co-fondatrice du studio de podcasts Louie Media, en prend conscience : sa mère a été victime d’inceste. Bientôt, elle cherche à comprendre : pourquoi sa mère ne lui en a pas parlé franchement plus tôt ? Pourquoi elle n’a pas entendu les signaux ?

Et la voilà qui creuse, met la tête dans les chiffres, interroge des dizaines de personnes, lit de multiples livres. Pour tomber sur cette réalité : en France, en moyenne deux à trois enfants par classe sont victimes d’inceste, 7 à 10 % de la population a subi des viols intra-familiaux dans l’enfance. Les agresseurs sont à 98 % des hommes. « La domination masculine commence là, dans l’intime et dans les familles », dit-elle. Ou peut-être une nuit se présente comme une enquête pour comprendre ce silence. C’est un podcast brillant, très documenté, émouvant, porté par la chanson magnifique de Barbara, L’Aigle noir, dont est extrait le titre de la série.

« Décolonisations, du sang et des larmes », documentaire sur la colonisation et ses suites

« Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde », disait Aimé Césaire. C’est cette histoire de désillusions et de désenchantement que raconte le documentaire Décolonisations, du sang et des larmes, diffusé le 6 octobre sur France 2 et visionnable en replay jusqu’à début décembre sur France.tv.fr. Celle de la souffrance d’hommes et de femmes qui ont découvert peu à peu des inégalités de traitement criantes.

Les images d’archives, souvent inédites, foisonnent, parfois dures, de ces populations qui fuient les massacres. S’y ajoutent les voix et les visages de rescapés, de témoins, de spécialistes ou de descendants et descendantes : l’universitaire Françoise Vergès, l’élue Audrey Pulvar, le footballeur Lilian Thuram, l’écrivaine Leïla Slimani et bien d’autres. Un film écrit par Pascal Blanchard et David Korn-Brzoza, qui a déjà remporté un beau succès d’audience : 2,2 millions de personnes l’ont vu lors de la soirée du 6 octobre.

Bicep, premier clip verdoyant du nouvel album

C’est peu dire si l’on est fan du duo londonien Bicep, qui avec son album éponyme en 2017 réussit à faire danser toute la nuit ou, pour les plus casaniers, à vous faire décoller en apesanteur tout en restant bien calé sur votre canapé. Les voilà bientôt de retour avec un nouvel album. Et pour nous faire patienter, ils ont déjà sorti deux titres, Atlas et Apricots. Ce dernier dispose déjà d’un clip, sorti en début de semaine.

Ode à la nature, on y voit des feuillages vibrer, des branches se balancer légèrement, des troncs changer de couleur, des fougères plier sous le vent, des fonds marins se parer de lumière, et bien d’autres choses encore, le tout en alternance avec des visages. Pour êtres sensibles à la musicalité verdoyante.

Bonus clip : Offenses de Prudence

On a aussi pensé aux amateurs et amatrices de voix : on vous présente Prudence, l’ex-moitié du célèbre duo pop The Dø. Olivia Merilahti de son vrai nom, qui tente une percée en solo avec un album à venir et d’ores et déjà un titre et un clip, Offenses :

Méfiez-vous, vous risquez fort de vous retrouver seul ou seule dans la cuisine à siffloter : « Eh, toi qui écoutes/Et qui regarde en silence/J’abrège tes souffrances/Pardonne-moi mes offenses »

Source: Lire L’Article Complet