Bolloré, Arnault, Lagardère… La concentration des médias devant le Sénat

Une tendance accrue à la concentration dans les médias ? A la demande du groupe PS, une commission d’enquête du Sénat entre dans le vif du sujet ce mois de janvier avec les auditions programmées de
Vincent Bolloré, Bernard Arnault, Arnaud Lagardère ou encore Xavier Niel. Rien que ça. Toutes les auditions seront diffusées en direct sur le site du
Sénat, a précisé la commission lundi dans un communiqué.

Des patrons de groupes de presse entendus

Vincent Bolloré, actionnaire majoritaire du groupe Bolloré, ancien président du conseil de surveillance de Vivendi et du groupe Canal Plus, sera entendu le 19 janvier. Bolloré est désormais présent dans la télévision (Canal+, CNews, C8), la radio (Europe 1, RFM et Virgin Radio), la presse écrite avec Voici, Capital et Gala, et plus récemment Paris Match et le JDD. Le 20 janvier, la commission d’enquête entendra successivement Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, puis Arnaud Lagardère, PDG du groupe Lagardère. Xavier Niel, fondateur et actionnaire du groupe Iliad, sera auditionné le 21.

La commission d’enquête, qui a déjà réalisé une dizaine d’auditions en novembre et décembre, a programmé le même jour les auditions d’Edwy Plenel, président et cofondateur de Médiapart, Eric Fottorino, cofondateur de Le1 hebdo, Nicolas Beytout, fondateur de L’Opinion et Isabelle Robert, présidente du site d’information Les Jours.

Faire évoluer la législation

Elle entendra le 24 janvier Delphine Ernotte-Cunci, présidente de France Télévisions, Sibyle Veil, PDG de Radio France, et Bruno Patino, président du directoire d’Arte France. Le 28 janvier, Maxime Saada, président du directoire de Canal Plus, puis Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, ainsi que Mathieu Pigasse, président des Nouvelles éditions indépendantes.

Les auditions se poursuivront en février : Patrick Drahi, président du groupe Altice, le 2 ; Jean-Michel Baylet, président du groupe La Dépêche du Midi, et Pascal Chevalier, président de Reworld Media, le 3 ; Martin Bouygues, président du groupe Bouygues, le 9 ; Gilles Pélisson, PDG du groupe TF1, le 14. Dès ce lundi, les sénateurs entendront Nicolas Théry, président de la Confédération nationale du Crédit Mutuel et Philippe Carli, président du groupe EBRA, puis Louis Echelard, président du directoire du groupe SIPA Ouest-France. Pour le président centriste de la commission, Laurent Lafon, cette diversité de personnes entendues « doit permettre de poser les enjeux, d’identifier les risques et, au-delà, de se projeter dans des propositions d’évolution de la législation ».

Source: Lire L’Article Complet