Brigitte Giraud remporte le Prix Goncourt 2022 pour « Vivre vite »

Les pronostics étaient difficiles pour le Goncourt. Et c’est la romancière française Brigitte Giraud qui l’a emporté devant Cloé Korman, Giuliano da Empoli, et Makenzy Orcel.

A 56 ans, Brigitte Giraud revient dans Vivre vite (Flammarion) sur la succession d’événements improbables ayant mené à la mort de son mari, Claude, dans un accident de moto en 1999. Un roman intime et personnel, extrêmement touchant, plein de remords plus que de larmes, fait des si qui auraient fait que l’accident n’ait jamais eu lieu.

« Le Mage du Kremlin » favori des lecteurs de « 20 Minutes »

Une femme lauréate du Goncourt, c’est sufisemment rare pour être souligné. Le favori Giuliano da Empoli, 49 ans, qui a publié en avril Le Mage du Kremlin sur l’exercice du pouvoir en Russie (Gallimard), avait les faveurs de nos lecteurs et celles de nombreux journalistes littéraires. Mais c’était avant qu’il n’obtienne le Grand Prix du roman de l’Académie française. Le président de l’Académie Goncourt Didier Decoin avait rappelé l’an dernier : « Il ne faut pas oublier nos amis et alliés que sont les libraires. Si on donne deux prix à un seul livre, ça ne fait qu’un livre dans la vitrine ».

Les prix littéraires sont en effet un enjeu économique crucial. Le Goncourt garantit des ventes en centaines de milliers. Le Mage du Kremlin, après des critiques très favorables et plus de six mois en librairie, est en train seulement d’atteindre la barre des 100.000 exemplaires. Et ses trois rivaux parus en août en sont encore loin. Souhaitons à Vivre vite de Brigitte Giraud, avec son Goncourt en bandeau sur son livre, d’y parvenir très vite.

Source: Lire L’Article Complet