Carence en magnésium : 5 signes qui doivent vous alerter

Cette carence est très fréquente. Mais comment la reconnaître ? Et que faire en cas de carence en magnésium ?

Restez informée

Le magnésium est un des minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Sa présence dans les cellules est essentielle à la production d’énergie, à la fabrication de plusieurs substances, mais aussi à la contraction des muscles. Pourtant, selon l’étude française SU.VI.MAX (pour Supplémentation en Vitamines et Minéraux Antioxydants), 72 % des hommes et 77 % des femmes souffrent d’une carence en magnésium. Mais comment reconnaître une carence ? Plusieurs symptômes peuvent être le signe d’un manque de magnésium.

Une hypersensibilité

Elle se traduit par une nervosité, une irritabilité, des difficultés à se concentrer ou encore une sensibilité au bruit.

Une anxiété

Le sentiment d’anxiété peut être associé à des troubles du sommeil comme des insomnies, un sommeil agité et des réveils fréquents. Ces symptômes peuvent entraîner une fatigue inhabituelle, qui est à la fois physique et nerveuse.

Des douleurs musculaires

Une carence en magnésium peut causer des douleurs dans les muscles mais aussi des crampes, des fourmillements, des engourdissements notamment au niveau des pieds et des mains et des spasmes musculaires. Ces derniers se traduisent par exemple par des tressautements au niveau de la paupière.

Des acouphènes

Des sifflements et des bourdonnements persistants dans les oreilles peuvent être le signe d’une carence en magnésium.

Des palpitations

Enfin, comme le magnésium joue un rôle dans le rythme cardiaque, une carence peut entraîner des symptômes cardiaques le plus souvent bénins.

Magnésium : que faire en cas de carence ?

Une prise de sang permet de doser précisément le magnésium sérique – contenu dans le plasma – et le magnésium globulaire – contenu dans les globules rouges.

Si une carence est avérée, commencez par adapter votre alimentation en privilégiant les aliments qui en sont riches : légumes verts, légumes secs, fruits oléagineux, céréales complètes, fruits de mer, sardines, banane mais aussi chocolat noir et poudre de cacao.

Une supplémentation en magnésium pourra aussi être envisagée, parlez-en à votre médecin.

Source: Lire L’Article Complet