Ces mauvais boss auraient pu gâcher tout le jeu

La rencontre avec un boss est toujours un moment majeur dans un jeu vidéo. Malheureusement, certains sont ratés et auraient pu entièrement gâcher une expérience vidéoludique pourtant de qualité !

Les joueurs le savent très bien. La plupart du temps, une aventure est parsemée d’adversaires à vaincre. Et certains sont plus coriaces que d’autres, appelés des boss. Ces ennemis arrivent ici et là et demandent de mettre en œuvre tout ce qui a été appris précédemment pour en venir à bout. Autant dire que ces ennemis plus puissants ont parfois marqué les joueurs grâce à des affrontements uniques. D’autres boss, malheureusement, se sont montrés extrêmement mauvais. Ces derniers auraient même pu gâcher un jeu entier ! Retour sur ces combats majeurs si décevants que l’expérience entière était sur le point d’être gâchée.

Lawrence Barrett (Deus Ex : Human Revolution)

Lawrence Barrett est décevant. Non seulement l’affrontement est ennuyeux et entièrement centré sur l’action de type arène, mais le choix n’est pas laissé aux joueurs de l’épargner (comme tous les autres boss du jeu !). Un comble pour un titres de la franchise Deus Ex.

Foyer du Chaos (Dark Souls)

Même Hidetaka Miyazaki, réalisateur de Dark Souls, qualifie ce boss de « plus grand regret ». Le Foyer du Chaos est agaçant. Ce boss punit sévèrement et peut tuer en un coup, sans prévenir. Vous réapparaissez alors très loin à moins d’avoir débloqué un feu de camp caché à proximité.

Zoran Lazarević (Uncharted 2)

Zoran Lazarević manque totalement de saveur. Un sac à PV très frustrant à affronter dans une arène, vous balançant constamment des grenades. Un comble pour un jeu aussi inventif que Uncharted 2 !

Taron Malicos (Star Wars Jedi : Fallen Order)

Taron Malicos est boosté jusqu’à l’absurde. Un boss beaucoup trop fort, capable de reconstituer presque instantanément son endurance, annuler vos attaques, etc. Une plaie à combattre (et on vous parle pas de l’écran de chargement en cas de défaite sur console !).

L’Excavateur du Chevalier d’Arkham (Batman : Arkham Knight)

Batman : Arkham Knight a beaucoup trop de phases en batmobile. Et celle-ci s’avère particulièrement éprouvante tant le véhicule est un calvaire à contrôler. Ce passage aurait pu être fun comme dans un Uncharted mais se révèle ennuyeux mais surtout difficile jusqu’à l’absurde.

Source: Lire L’Article Complet