Champagne : voici l’astuce incroyable pour le faire pétiller s’il a perdu ses bulles

Cette technique permettrait de rendre ses bulles à un champagne éventé. De quoi redonner toute sa splendeur à un fond de bouteille dépourvu d’effervescence. Pour cela, il suffirait d’un simple raisin sec…

Le champagne est synonyme de fêtes ! La star des boissons de Noël et du Nouvel an s’invite sur nos tables. Qu’il soit consommé au moment de l’apéritif ou à la venue du dessert, le champagne (et sa valse de bulles) fait toujours son effet. Revenons tout d’abord aux origines de ces bulles, qui sont en fait composées de CO2 (dioxyde de carbone). Elles sont le fruit d’une réaction, celle de la fermentation qui se produit au cœur des bouteilles fermées. Sous l’action des levures, le sucre est transformé en alcool. Le gaz se condense aussi bien dans le liquide que dans l’espace situé sous le bouchon. Le CO2 ne peut s’échapper, la pression de la bouteille augmente… Et voilà comment le bouchon parvient à sauter à l’ouverture. Lorsqu’une bouteille est fermée, les bulles sont quasiment invisibles. Ce n’est qu’une fois champagne versé dans un verre que les petites sphères remontent vers la surface et se chargent en arôme. Gérard Liger-Belair, professeur spécialisé dans la physicochimie de l’effervescence des liquides, a fait du champagne un sujet d’études. Il a prouvé que les bulles naissent de minuscules imperfections, impuretés et petites poussières accrochées à la surface du verre.

Faire renaître les bulles

Comme toute boisson gazeuse, le champagne perd de son effervescence une fois la bouteille ouverte. La dégustation d’un nectar éventé n’est pas des plus agréables. Pour contrer cela, une astuce simple est délivrée par Real Simple. Il suffirait de glisser un raisin sec dans la bouteille contenant le restant de champagne. En quelques minutes, le CO2 s’agglomèrerait autour du fruit sec et l’on devrait voir des bulles remonter vers la surface. Il ne resterait plus qu’à servir dans la foulée ce fond de champagne paré de nouvelles bulles. Cette astuce fonctionnerait à condition que ce champagne ne soit ouvert que depuis quelques heures. De quoi donner nouvelle vie à notre boisson de fêtes. 

Quant à la légende de la petite cuillère placée dans le goulot pour retenir les bulles… Elle est malheureusement fausse rapporte Sciences et vie. En 1995, une équipe de scientifiques du Centre interprofessionnel des vins de Champagne, a mené une étude. Ils ont partiellement vidé douze bouteilles. Trois ont été laissées ouvertes, telles quelles. Une petite cuillère en argent a été placée dans le goulot de trois autres. Trois autres ont été fermées à l’aide d’un bouchon hermétique. Enfin, les trois dernières ont été fermées à l’aide d’une capsule. Résultat ? « Comme la perte de l’effervescence s’accompagne d’un allégement du liquide […] les chercheurs ont ensuite évalué la perte de poids de chaque bouteille, jusqu’à soixante-douze heures après le début de l’expérience. Mauvaise surprise : la perte est la même avec ou sans cuillère ». Et de préciser : « La petite cuillère n’apporte aucune amélioration en termes de conservation des bulles. En revanche, le vin des bouteilles munies d’un bouchon stoppeur présentait, lui, une effervescence supérieure ». 

A découvrir également : Voici les 11 meilleures bouteilles de champagne pour les fêtes

Source: Lire L’Article Complet