Chirurgie : comment bien se préparer avant une opération ?

Les opérations chirurgicales sont souvent redoutées et soulèvent de nombreuses interrogations. Quelles sont les précautions à prendre avant son intervention chirurgicale ? Que doit-on apporter à l’hôpital ? On fait le point.

Quand on souffre d’une maladie ou d’une blessure, on peut avoir recours à différents traitements pour la soigner. Le médecin peut prescrire au patient des médicaments. Le traitement peut également se reposer sur la kinésithérapie, la phytothérapie, l’aromathérapie ou sur des méthodes bien-être, telles que la cryothérapie ou la balnéothérapie.

Dans certains cas, la chirurgie est nécessaire pour traiter l’affection ou la blessure. Lorsque le professionnel de santé révèle au patient qu’il va devoir se faire opérer, plusieurs interrogations peuvent lui traverser l’esprit. Au moment de cette annonce, il peut poser au praticien des questions relatives à l’anesthésie, à sa convalescence ou à l’opération en elle-même. Cela lui permettra d’être mieux informé et plus serein.

Le patient peut aussi en profiter pour lui demander des conseils concernant la préparation avant l’intervention chirurgicale. Car oui, le respect d’un certain nombre de recommandations est essentiel pour que l’opération se déroule correctement. Comment se préparer pour entrer au bloc dans les meilleures conditions ?

Combien de temps avant l’opération faut-il arrêter de fumer et de boire de l’alcool ?

Il est conseillé de réduire sa consommation d’alcool au moins une semaine avant l’intervention. Dans les 24 heures qui précèdent l’opération, le patient ne doit pas boire de boisson alcoolisée. En ce qui concerne le tabac, il vaut mieux cesser de fumer au moins un mois avant de subir une chirurgie. Le patient doit s’abstenir de fumer au moins 24 heures avant d’entrer au bloc. Arrêter de fumer et diminuer sa consommation de l’alcool permet de réduire les risques complications, telles que les problèmes respiratoires, après l’intervention mais aussi de stimuler la cicatrisation des plaies et de mieux gérer la douleur.

Combien de temps faut-il être à jeun avant une intervention chirurgicale ?

Après minuit, la veille de l’opération, il convient de ne plus rien manger et de ne plus rien boire, sauf si l’équipe médicale l’autorise. Il faut donc éviter de consommer toute nourriture et même de mâcher un chewing-gum. Il est recommandé de manger un repas léger la veille de l’intervention. Si le patient doit prendre des médicaments autorisés par son médecin, il peut l’avaler avec une ou deux gorgées d’eau.

Chirurgie : quand faut-il interrompre un traitement médicamenteux ?

Si le patient suit un traitement médicamenteux, il doit informer le chirurgien et l’anesthésiste lors des consultations qui précèdent l’opération. Ainsi, les spécialistes pourront lui indiquer les médicaments qu’il devra éventuellement arrêter ou continuer de prendre avant l’intervention.

Galerie: Médicaments génériques : 4 idées reçues passées à la loupe (Femme Actuelle)


  • 13 gadgets incroyablement cool à acheter en octobre tant qu’il en reste en stock


    Sponsorisé

    Perfect Gifts

Source: Lire L’Article Complet