Comment bien choisir sa salle de sport ?

Si faire du sport fait partie de vos envies, et que les salles s’avèrent le plus approprié pour vous, choisir sa salle de sport peut être une tâche compliquée. Pour vous décider, plusieurs critères sont à prendre en compte.

Les tarifs, mais aussi l’équipement ou la localisation : on peut rapidement être perdus. C’est pourquoi David Laufer, coach sportif pour WW nous donne ses conseils de pro.

La salle de sport qui s’adapte à vos besoins

“Avant tout, la proximité est importante. Il faut que la salle soit accessible”, commence le coach. Choisir une salle de sport pas trop éloignée de son domicile ou de son travail, c’est un plus pour la gestion du temps, mais aussi pour rester motivée. Veillez aussi à vérifier son accessibilité : les transports en commun si vous êtes fière piétonne, ou bien les possibilités pour se garer si vous êtes en voiture.

Les horaires sont aussi une donnée importante. Choisissez votre salle en fonction des heures qui vous arrangent le plus : s’entraîner au saut du lit avant d’entamer sa journée. “Cette option séduit souvent le plus de monde. C’est néanmoins compliqué quand on a des enfants”, nuance David Laufer. Si vous choisissez de vous entraîner le soir, prévoyez large afin de ne pas avoir la pression de l’horaire de fermeture. La plupart des salles ouvrent jusque tard le soir, mais également le week-end.

L’engagement peut être un frein. Surtout s’il est long

Autre critère non-négligeable : les tarifs. Certaines salles proposent des abonnements au trimestre, semestre ou même au mois. Cela dit, pour David Laufer : “L’engagement peut être un frein. Surtout s’il est long, comme sur un an par exemple.” L’occasion d’être sûre de soi avant de s’engager plus longtemps… si l’on souhaite s’engager. N’hésitez pas à demander un mois gratuit ou une réduction pour les premiers temps, et renseignez vous bien sur les conditions de résiliation. Personne n’est à l’abri d’une baisse de motivation, out tout simplement, d’un déménagement.

“Petites salles indépendantes ou grande chaîne low coast : ces deux types de salles ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Le tout est de choisir en fonction de ses moyens et ses besoins”, précise le coach sportif.

Combler vos attentes

Certains clubs, pour des soucis de rentabilisations, comptent un grand nombre d’adhérents. Le risque, c’est de devoir faire la queue pour certaines machines, et perdre un peu de son temps… et de sa motivation. Passer à la salle pour une petite visite à l’horaire à laquelle on compte s’entraîner peut vous donner un petit aperçu de l’affluence et des machines disponibles.

L’existence de cours collectifs sont aussi une donnée à prendre en compte si on se (re)met au sport

“Si on est débutant, précise David Laufer, on préférera les salles où l’accompagnement par un coach est possible. L’existence de cours collectifs sont aussi une donnée à prendre en compte si on se (re)met au sport. Il y a un encadrement, un horaire, et c’est toujours plus fun pour se motiver d’être à plusieurs, parfois avec de la musique.”

Vous êtes plutôt solo avec vos écouteurs, ou cours collectifs ? Ce critère aussi est à prendre en compte, et cela dépend aussi de votre degré d’expertise. Notons aussi que si l’ambiance est importante pour vous – encore une fois, passer à la salle avant de s’inscrire est important. Le personnel est-il aimable et disponible, la musique raisonnablement forte ? C’est peut-être un détail pour votre pratique sportive, mais pour votre confort, ça veut dire beaucoup.

La salle de sport qui vous mérite

Autres points essentiels au choix éclairé de la salle de sport rêvée : l’équipement, l’hygiène, et la sécurité. Niveau équipement, si la salle n’est pas équipée de miroirs, difficile de corriger sa posture efficacement. Une bonne salle de sport doit comporter une zone poids libres en plus d’une zone machines. Et surtout, elle doit en avoir en assez bonne quantité.

“Si on visite une salle et qu’on a l’intention d’y faire de la musculation, mieux vaut vérifier que les altères y sont doublées et qu’elles y sont dans une large palette, explique David Laufer. C’est pourquoi il vaut mieux aller vérifier l’équipement en heures pleines.” Ces dernières doivent répondre au mieux à vos besoins spécifiques, et des coachs doivent être présents pour vous apprendre à les utiliser correctement et en toute sécurité. Enfin, une salle de sport digne de ce nom présente généralement une zone de relaxation et d’étirements.

Ce n’est un secret pour personne : qui dit salle de sport dit transpiration. C’est pourquoi l’hygiène doit être irréprochable, notamment dans les douches ou les toilettes. De même, la sécurité est très importante : à l’inscription, on doit nous demander de fournir un certificat d’aptitude au sport, délivré par un médecin traitant (ou signer une dérogation). 

Enfin, à vous de vous questionner sur votre envie ou besoin de services complémentaires comme un coaching personnalisé, ou même un hammam ou un sauna. “Et si vraiment aucune salle de sport ne convient à vos attentes et à votre zone géographique, on peut aussi se tourner vers le sport à domicile”, conclut le coach.

  • Prête à relever le “Défi planche”, ou la promesse d’abdos en béton en 30 jours ?
  • J’ai testé pour vous : mon programme minceur sur mesure en salle de sport

Source: Lire L’Article Complet