Contraception : quels sont les signes d’un stérilet défectueux ?

Dans un nouvel avis, l’Agence du médicament a dévoilé rappelé les signes suggérant l’expulsion spontanée d’un stérilet. Elle a également indiqué la procédure à suivre en cas de rupture ou de perte d’un dispositif intra-utérien.

Restez informée

En décembre 2019, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a retiré du marché les stérilets Ancora, Novaplus et les kits de pose Sethygyn qui contenaient ces deux stérilets. D’après l’ANSM, ils ne doivent plus être posés, en raison de l’augmentation des expulsions spontanées d’une partie ou de la totalité de ces dispositifs intra-utérin (DIU).

Quels sont les signes d’une expulsion d’un stérilet ?

L’ANSM explique le risque d’expulsion de ces stérilets augmente après trois ans de pose. “Si vous disposez depuis plus de 3 ans d’un stérilet Novaplus ou Ancora, y compris s’il est issu d’un kit Sethygyn, la consultation du professionnel qui assure habituellement votre suivi gynécologique sera l’occasion de discuter de la meilleure contraception dans votre situation”, conseille l’Agence du médicament. En revanche, elle ne préconise pas le retrait du DIU si ce dernier est posé depuis moins de trois ans.

Dans un nouvel avis, datant du 20 août, l’Agence du médicament a donné plusieurs recommandations pour prévenir et réagir face aux expulsions spontanées des stérilets. Plusieurs signes peuvent alerter, à savoir :

  • le fil de traction du stérilet est absent ou plus long que prévu
  • des douleurs abdominales
  • des saignements entre les règles ou après un rapport sexuel
  • des douleurs pendant les rapports sexuels

Comment vérifier que mon stérilet est toujours en place ?

Lors d’une expulsion spontanée d’un DIU, vous devez consulter rapidement le professionnel de santé qui assure votre suivi gynécologique. Jusqu’à la consultation, choisissez un autre moyen de contraception afin d’éviter les risques de grossesse non-désirée. “Si vous avez eu des rapports sexuels dans les 5 derniers jours, une contraception d’urgence est à envisager“, rappelle l’ANSM dans son avis.

À la fin des règles, vous pouvez vérifier que les fils de votre stérilet sont toujours bien en place en introduisant doucement un doigt dans votre vagin près du col de l’utérus. Si tout va bien, l’ANSM recommande de continuer son suivi gynécologique habituel. En cas de perte du DIU ou de doute, il convient de consulter son gynécologue ou son médecin traitant. L’Agence du médicament préconise également de prendre un autre contraceptif jusqu’au rendez-vous médical.

Source: Lire L’Article Complet