Covid-19 : quels sont les départements les plus touchés par la reprise épidémique ?

4.897 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en France entre le 22 et le 23 août. Au total, six départements français ont un taux d’incidence situé au dessus du seuil d’alerte, selon Santé Publique France.

Restez informée

La reprise épidémique se poursuit dans l’Hexagone. 892 clusters sont désormais recensés sur le territoire, selon le point épidémiologique hebdomadaire du 20 août de Santé Publique France. Et tandis que le nombre de cas de Covid-19 continue d’augmenter, certaines zones sont plus touchées que d’autres. “Après trois mois de baisse de la circulation du virus, on observe une nette augmentation depuis cinq semaines, de façon globale, et activement dans certains territoires. Ce n’est pas une exception française, c’est une dynamique européenne”, a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran au Journal du Dimanche le 23 août.

Covid-19 : six département au dessus du seuil d’alerte

Six départements français ont ainsi un taux d’incidence au dessus du seuil d’alerte. Le taux d’incidence correspond au nombre de personnes positives à la Covid-19 sur 100.000 habitants et sur une semaine. Au-delà de 50 personnes testées positives à la Covid-19 sur 100.000 habitants, il atteint son seuil d’alerte.

Les départements concernés ? Deux se situent en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Alpes-Maritimes et Bouches-du-Rhône) trois en Ile-de- France (Paris, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) et un dans les Pays de la Loire (Sarthe). Mais ce n’est pas tout : plus de la moitié des départements avaient un taux d’incidence supérieur au seuil d’attention de 10 cas pour 100.000 habitants par semaine.

Certaines zones inquiètent tout particulièrement. C’est notamment le cas du Cap d’Agde, où “plus de 800 tests de dépistage ont été réalisés la semaine dernière. Les résultats des tests réalisés mercredi ont confirmé près de 30 % de cas positifs parmi des personnes ayant fréquenté le village naturiste du Cap d’Agde”, alerte l’Agence régionale santé (ARS) de l’Hérault dans un communiqué.

Retour de vacances : comment limiter les risques de nouveaux clusters ?

Quid de l’origine des 892 clusters recensés sur le territoire français ? La majorité d’entre eux se sont formés en premier lieu dans les entreprises, puis dans les établissements de santé, les milieux familiaux élargis ou encore dans les évènements publics ou privés rassemblant des personnes de façon temporaire.

Pour limiter les risques de nombreux clusters face aux retours de vacances, la Direction générale de la santé (DGS) en appelle a la responsabilité de chacun. “Si vous êtes parti(e) en vacances dans une zone de circulation active du virus, faites-vous tester à votre retour. En cas de symptômes, de test positif, ou dans l’attente du résultat du test et si les services sanitaires vous le demandent, isolez-vous. En s’isolant, on casse efficacement la chaîne de transmission”, peut-on lire dans un communiqué.

A lire aussi :

⋙ Monic : comment fonctionne l’outil du gouvernement qui traque les nouveaux clusters de Covid-19 ?

⋙ Covid-19 : les 4 indicateurs clés à connaître pour suivre l’évolution de l’épidémie

⋙ Covid-19 : quel est le rôle des écoles dans la transmission du virus ? Un rapport fait le point

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet