Covid-19 : voici le protocole mis en place si un cas est détecté dans l’école de votre enfant

Depuis la rentrée scolaire, 22 établissements ont déjà fermé leurs portes, car des cas de Covid-19 ont été détectés. Quel protocole est mis en place dans ce type de situation ? On fait le point.

Restez informée

L’année scolaire vient tout juste de commencer, mais des cas de Covid-19 sont déjà recensés dans certains établissements français. C’est notamment le cas dans une école maternelle de Fenouillet, en Haute-Garonne ou encore dans une école élémentaire de Pélissanne, dans les Bouches-du-Rhône. Des cas positifs qui ont entraîné la fermeture de certaines classes ou même de l’école concernée. Au total, pas moins de 22 établissements scolaires ont fermé leurs portes dans l’Hexagone depuis la rentrée des classes.

Un phénomène qu’avait anticipé le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy : “Il y aura des contaminations à l’école”, avait-il affirmé le 24 août dernier. Si le protocole sanitaire imposant le port du masque, le respect des distanciations sociales et des gestes barrières, est clair, que se passe-t-il lorsqu’un cas de Covid-19 est détecté à l’école ? Une FAQ publiée sur le site du ministère de l’Education nationale dévoile le protocole mis en place.

Covid-19 : que se passe-t-il si un élève présente des symptômes à l’école ?

Fièvre, toux, maux de tête… Autant de symptômes pouvant être évocateurs de la Covid-19. En cette période d’épidémie, ces manifestations doivent être prises au sérieux afin de limiter les risques de propagation du virus. La marche à suivre en cas d’apparition de signes pouvant être associés à la Covid-19 chez un élève est la suivante :

  • il est immédiatement isolé à l’infirmerie ou “dans un espace dédié permettant sa surveillance par un adulte en attendant sa prise en charge”. S’il a plus de 6 ans, il doit également porter un masque ;
  • les parents sont tout de suite contactés afin qu’ils viennent chercher l’élève, toujours dans le respect des gestes barrières ;
  • l’élève doit consulter un médecin ou contacter la plateforme Covid-19 “qui décide de l’opportunité et des modalités de dépistage le cas échéant”.

Covid-19 : quel est le protocole si un cas est confirmé à l’école ?

La marche à suivre lorsqu’un enfant est testé positif à la Covid-19 est un peu différent. L’objectif, notamment ? Limiter les risque de contamination des autres élèves et du personnel de l’école. Pour ce faire, le protocole est le suivant :

  • les parents sont tenus d’avertir le directeur d’école du résultat positif du test ;
  • l’élève est placé en isolement : il ne doit pas se rendre à l’école avant le délai défini par son médecin et au plus tôt 10 jours après le test ;
  • le directeur d’école doit informer le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de la situation. C’est ce dernier qui contacte l’Agence Régionale de Santé (ARS) ;
  • le directeur d’école dresse la liste des personnes susceptibles ayant été en contact avec l’élève testé positif et “met en place des mesure d’éviction de ces personnes en attendant la confirmation des cas contacts à risque par l’ARS” ;
  • lorsque l’ARS estime que qu’une personne n’est pas un contact à risque, celle-ci peut retourner dans l’établissement scolaire. Quid des autres ? “L’ARS est responsable (…) de l’information et du suivi des personnes contact à risque et arrête la stratégie de dépistage adaptée”.

A lire aussi :

⋙ Covid-19 et rentrée : quelles sont les règles sanitaires à respecter à l’école ?

⋙ Covid-19 : quel est le rôle des écoles dans la transmission du virus ? Un rapport fait le point

⋙ Covid-19 : à partir de quel âge mon enfant devra-t-il porter un masque à l’école ?

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet