Crise cardiaque : ce trouble oculaire pourrait augmenter les risques

Selon une étude américaine, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) serait susceptible d’augmenter les « lésions cardiaques » et notamment les crises cardiaques. On vous explique.

Restez informée

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) constitue la première cause de malvoyance en France chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Ce trouble oculaire, qui entraîne une perte progressive de la vision centrale, est aussi identifié comme un signe avant-coureur de la crise cardiaque, de valvulopathie cardiaque ou de maladie artérielle, d’après une nouvelle étude. Une double peine pour les patients !

Un lien entre DMLA et maladies cardiaques

Selon une récente étude publiée dans la revue BMJ Open Ophthalmology, les patients atteints d’une forme spécifique de DMLA sont plus susceptibles de développer des lésions cardiaques. Cela pourrait s’expliquer par le dépôt d’un type de cholestérol sous la rétine, appelé aussi dépôt drusénoïde sous-rétinien (SDD), entraînant la perte de la vue. « Le flux sanguin oculaire est diminué à cause de cette maladie, soit par des lésions cardiaques qui diminuent l’apport sanguin dans tout le corps, soit par une artère carotide obstruée qui entrave directement le flux sanguin vers l’œil« , expliquent les auteurs de l’étude. Selon le chef du service de rétine du système de santé Mount Sinai, Richard B.Rosen, cette étude montre que les ophtalmologistes pourraient être les premiers médecins à détecter les maladies cardiaques, en particulier chez les patients asymptomatiques.

C’est la première fois que le lien entre la première cause de cécité, à savoir la DMLA, et les maladies cardiaques est étudié. D’autres recherches sont nécessaires pour confirmer ce lien et permettre ainsi un meilleur dépistage.

Source: Lire L’Article Complet