Crypto Squid Game : Les leçons à tirer de l'arnaque

Une crypto Squid Game a beaucoup fait parler d’elle ces derniers jours, avec malheureusement très rapidement à la clé une arnaque. Un déroulement qui devrait permettre à ceux intéressé par le crypto-game de tirer quelques leçons.

L’actualité crypto est riche de succès en ce moment, avec de très nombreuses hype qui se sont créées à partir de pas grand’chose, au moment où le Bitcoin a par ailleurs atteint un nouvel ATH. Parmi tous ces projets qui ont popé, une crypto qui s’est appuyée sur LA grosse série du moment, Squid Game. Une monnaie qui a vu son cours s’envoler rapidement, mais qui s’est malheureusement avérée n’être qu’une arnaque. Beaucoup de personnes ont ainsi perdu leur investissement… de quoi en tirer des leçons de prudence.

1 – Une crypto doit pouvoir se vendre

Il faut dire que certains signaux étaient rouge sang. La cryptomonnaie SQUID lancée en début de semaine dernière a d’abord connu en 3 jours une hausse de 44 100%, passant de 0,01$ à 4,42$. Le 1er novembre, le cours de la crypto est monté jusqu’à 529$. Mais il était alors impossible de profiter de cette hausse démentielle, de nombreux propriétaires faisant état de l’impossibilité d’effectuer des échanges sur PancakeSwap, l’échange décentralisé où le SQUID était accessible. Conseil de base pour tout investisseur : une crypto doit pouvoir s’échanger !

2 – La hype n’est pas toujours bonne conseillère

Et s’il y a pu y avoir une telle folie autour du SQUID, c’est que l’environnement actuel est propice à l’appât du gain facile, les histoires telle que celle de la hausse spectaculaire du prix du Shiba Inu se multipliant. Et c’est là une autre leçon à retenir : il n’y a rien de pire que l’euphorie. Une fois le sang froid perdu, on n’est beaucoup plus sensible et fragile aux projets d’arnaque, notre niveau d’exigence reculant alors que notre crédulité elle s’accroît. C’est dans des périodes comme cet automne qu’il faut être encore plus froid, pour ne pas commettre d’erreur.

3 – Les médias peuvent se tromper

Là, la faute est plutôt à l’environnement médiatique. SQUID a bénéficié la semaine dernière d’une grosse couverture de la part de grands médias institutionnels tels que la BBC, ou CNBC. Un gage de confiance pour beaucoup d’entre nous, mais qui doit être replacé dans le contexte des cryptomonnaies, où les nouvelles et les cours montent très vite. Des médias pourront ainsi vouloir informer les lecteurs presque dans l’immédiat des nouveautés qui arrivent, mais la vérification et le travail plus poussé n’auront lieu que dans les jours et les semaines suivantes. Il faut ainsi, et c’est le principe de base de toute investissement, Faire Vos propres Recherches – Do Your Own Research, ou DYOR – comme vous pourrez souvent le lire sur le net !

Source: Lire L’Article Complet