Cultiver des légumes sur son balcon : les bons réflexes

Même si vous ne possédez pas de jardin ou de terrasse, vous pouvez tout à fait cultiver des légumes sur votre balcon, à condition de connaître quelques astuces. Suivez le guide !

Restez informée

Potager au balcon : choisir les légumes adaptés

Tous les légumes ne se prêtent pas à la culture en pot ou en jardinière. Les légumes racines (carottes) ou les tubercules (pommes de terre), tout comme les haricots et les tomates, conviennent bien. En revanche, les cucurbitacées (courgettes, butternut, potiron…) un peu moins, car ils requièrent une surface importante. Privilégiez les variétés naines, les tomates cerises ou les petits pois par exemple.

Opter pour les légumes feuilles

Si votre balcon n’est pas baigné de lumière, privilégiez les légumes qui apprécient l’ombre. C’est le cas des légumes feuilles tels que les épinards, les blettes, les salades… Inversement, si vous avez beaucoup de lumière (du soleil pendant au moins quatre heures par jour en été), vous pouvez cultiver d’autres légumes, tels que des tomates. Pensez aussi à placer vos pots à l’abri du vent.

Potager : utiliser la bonne terre

Le choix de la terre est important pour une culture de légumes en pot. Il faudra nécessairement une terre nutritive, principalement du terreau, et parfois même l’enrichir en compost (pour les salades par exemple) ou en engrais (pour les poivrons). Vous pouvez toutefois le mélanger avec de la terre « standard », en veillant cependant à ne pas utiliser de la terre de bruyère, pas suffisamment riche pour ce type de cultures.

Utiliser les bons pots

Les pots doivent être assez profonds et doivent être adaptés aux légumes cultivés : comptez 30 à 40 cm pour accueillir des légumes racines par exemple (comme les carottes), 20 à 30 cm pour des épinards, des radis ou une laitue. Dans tous les cas, ils doivent permettre un bon drainage : choisissez des pots perforés, et ajoutez au fond des billes d’argile ou du gravier.

Adapter l’arrosage

Si tous les légumes demandent à être arrosés, certains sont très gourmands en eau. Adaptez l’arrosage aux variétés cultivées. À titre d’exemple, la rhubarbe, les tomates ou les haricots doivent être très bien hydratés. Si vous vous absentez souvent, pensez-y aussi lors du choix des variétés plantées sur votre balcon ou votre terrasse !

Source: Lire L’Article Complet