Dans la série des arnaques, les granulés de bois à 200 euros le sac de 15 kg

  • Le prix des pellets de bois a fortement augmenté depuis septembre.
  • Une aubaine qui aiguise l’appétit des escrocs sur Internet.
  • La gendarmerie du Pas-de-Calais a d’ailleurs alerté sur les risques liés à ce type d’achat en ligne.

Quand le malheur des uns fait l’opportunité des autres. Les exemples ne manquent pas pour prouver à quel point les escrocs sont dénués de scrupules. On peut citer le dernier en date, avec de faux couvreurs qui ont tenté d’arnaquer les sinistrés de la tornade qui a ravagé plusieurs villages du Pas-de-Calais. Sur Internet, on ne compte plus les faux profils qui vendent tout et n’importe quoi. Fausse monnaie, armes, stupéfiants, pass vaccinal, cartes de carburant… Sur Twitter, 20 Minutes a débusqué un lascar à l’arnaque plus conjoncturelle, celui-ci proposant du bois de chauffage.

La supercherie est facile à établir, tant les modèles utilisés par les escrocs se ressemblent. Au fond, il n’y a que le service ou le bien proposé qui changent. Cette fois, c’est un certain Julien Dubois qui vend des sacs de granulés de bois ou des stères de bûches de chauffage. Pour ce que l’on appelle pellets, il est vrai que les utilisateurs de ce type de combustible ont remarqué une spectaculaire hausse des prix, les enseignes traditionnelles affichant désormais des prix dépassant les 10 euros pour un sac de 15 kg. Des tarifs multipliés par deux que les revendeurs justifient, entre autres, par l’augmentation des coûts de production.

Un virement sur un compte lituanien

Julien Dubois, lui, ne manque pas de stock. Du moins c’est ce qu’il affirme. Et lorsqu’on le contacte sur WhatsApp, après être passé par Twitter et Instagram, c’est sans broncher qu’il nous propose un sac de 15 kg de « pellets premium » à 200 euros l’unité. Et à ce prix, il faut ajouter 30 euros pour la livraison. Bien sûr, il convient de payer en Transcash, PayPal ou par virement. Pour ce dernier mode de paiement, l’argent doit être transféré sur le compte lituanien d’un certain Khalid Kadi, « un compte d’entreprise », se justifie l’escroc. Un escroc pragmatique néanmoins, puisqu’après d’âpres négociations, il accepte de nous faire un prix à 200 euros pour 5 sacs de 15 kg.

Evidemment, vous ne verrez jamais la couleur de vos pellets si vous tombez dans le panneau. Les gendarmes du Pas-de-Calais ont d’ailleurs alerté la population sur ce type d’escroquerie aux pellets de bois. D’ailleurs, pour les militaires, ne pas recevoir sa commande est peut-être un moindre mal, certains sites permettant aussi aux délinquants de voler vos informations personnelles et vos numéros de cartes bancaires.

Source: Lire L’Article Complet