Demain nous appartient (spoilers) : Sacha prend la fuite et deux personnages risquent la mort

Le jeudi 25 août dans Demain nous appartient (19h10, TF1), tout le commissariat est en danger après l’arrivée d’une bombe. Pendant ce temps, Gaspard et Sacha mettent leur plan à exécution.

Dans l’épisode du 25 août de Demain nous appartient, Damien (Adrien Rob) se retrouve avec une bombe dans les mains, bombe qui explosera s’il la lâche. Pendant que Martin (Franck Monsigny) ordonne à Sara (Camille Genau) d’évacuer le commissariat et ses environs, Georges examine la bombe et prend rapidement la décision de ne pas attendre l’arrivée des démineurs. Il estime que la menace est plus que sérieuse et rappelle les démineurs pour leur demander d’arriver au plus vite tandis que Damien confie à son commandant qu’il ne sait pas s’il va réussir à tenir. Georges lui explique en plus qu’il ne peut pas prendre le risque d’étendre un peu ses bras, et les efforts visibles de Damien poussent finalement Martin à se demander s’il peut prendre sa place. Lentement, les deux hommes font glisser leurs mains sur le côté de la bombe pour ne pas lâcher la pression, et Martin leur ordonne ensuite de quitter le commissariat.

Une fois dehors, Georges a une idée et remonte voir son commandant : il veut ouvrir la bombe pour analyser l’intérieur. Pendant ce temps, Juliette (Mathilde Lebrequier) reçoit un appel qui lui annonce que Sacha (Grégoire Roussel) a fait une tentative de suicide et qu’il est hospitalisé. Quand elle l’annonce à Tristan (Mathieu Alexandre), ce dernier est sceptique et lui rappelle que Sacha est un manipulateur et qu’il a pu faire ça uniquement pour les faire culpabiliser, elle et son fils… A l’hôpital, Nordine (Youcef Agal) surveille sa chambre et apprend grâce à William (Kamel Belghazi) que Sacha sera bientôt en état de retourner en cellule. Dans un coin, Gaspard (Mogamed Bechiev), déguisé en médecin, les surveille et attend que Nordine se précipite au commissariat après avoir appris pour l’alerte à la bombe avant d’aller taser l’autre officier présent devant la chambre de son père. Il s’y introduit ensuite pour libérer Sacha, avec lequel il se met en fuite…

La bombe va-t-elle exploser ?

Pendant que Georges cherche comment permettre à son supérieur de pouvoir poser la bombe sur un support pour moins tirer sur ses bras, Sara arrive et annonce à Martin que Sacha s’est échappé. Pour Georges (Mayel Elhajaoui), ce n’est pas une coïncidence, la fuite et la bombe sont liées. Il arrive par ailleurs à voir l’intérieur de la bombe et découvre, en soulevant une carte mère, qu’un minuteur s’est déclenché quand Damien a ouvert la boîte. Il annonce à Martin qu’il reste un peu moins d’une heure au compteur, alors qu’en réalité il n’y a plus que 8 minutes. Pour sauver son collègue, Martin lui ordonne de partir mais Georges refuse, trop de personnes sont mortes par sa faute et même si la bombe aura explosé d’ici l’arrivée des démineurs, il ne laissera pas son commandant seul. Il continue d’analyser la bombe et décide finalement de couper un des deux fils…

A l’hôpital, une course poursuite entre Nordine et les fugitifs a lieu jusqu’à ce que les deux parties se mettent en joue. La tension est interrompue par Bénédicte (Honorine Magnier) qui se fait prendre en otage par Sacha avant d’être sauvée par Benjamin (Alexandre Varga) qui fonce dans le détenu. Gaspard récupère l’arme mais la redonne à son père, qui menace tout le monde de mort s’ils ne les laissent pas s’échapper.

Source: Lire L’Article Complet