Dormir, à quoi ça sert ? Les 3 fonctions fondamentales du sommeil selon une neurobiologiste

Pourquoi est-il si important de bien dormir ? On fait le point avec le Dr Verena Senn, neurobiologiste et spécialiste du sommeil chez Emma – The Sleep Company.

Près de 70 % des Français souffrent de problèmes de sommeil (insomnies, réveils nocturnes, nuits courtes…), selon Santé Publique France. Et la crise sanitaire n’y est pas étrangère, la moitié des habitants de l’Hexagone rapportant une diminution de la qualité du sommeil en période de confinement, selon une étude parue en juin 2020. Le phénomène est si répandu que les anglophones lui ont même trouvé un petit nom : la « coronasomnia ».

Comment la crise sanitaire impacte nos nuits

Selon, le Dr Verena Senn, neurobiologiste et spécialiste du sommeil chez Emma – The Sleep Company, « le confinement n’est pas seulement un facteur de stress potentiel, mais il impose également des changements majeurs dans nos habitudes quotidiennes. Les facteurs de mauvaise qualité du sommeil sont, entre autres, les responsabilités familiales, le fait d’avoir un emploi mais de craindre de le perdre et le fait de regarder plus longuement la télévision ». Or, des nuits trop courtes ou de mauvaise qualité peuvent avoir un impact sur le système immunitaire, l’équilibre alimentaire et même la santé mentale.

A découvrir également : Combien de temps les Français dorment-ils vraiment la nuit ?

Galerie: Apnées du sommeil : quel est leur impact sur la santé ? (Femme Actuelle)

A quoi sert le sommeil ?

Il est indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire

Dormir est vital au bon fonctionnement du système immunitaire, notamment l’activité des cellules tueuses naturelles (lymphocytes NK) et la production d’anticorps. « Des recherches ont montré qu’une nuit de sommeil de quatre heures, contre huit heures, réduit de 70 % la circulation des cellules tueuses naturelles », affirme la neurobiologiste.

Il régule l’appétit

Pendant le sommeil, notre corps produit et régule plusieurs hormones, dont la ghréline, qui déclenche une sensation de faim, et la leptine, qui apporte une sensation de plénitude. « Si nous dormons trop peu, un déséquilibre entre ces hormones peut nous amener à trop manger et augmente le risque d’obésité, met en garde le Dr Verena Senn. Le sommeil est également important pour équilibrer le niveau de glucose. »

A découvrir également : Problèmes de sommeil : 5 postures de yoga faciles pour mieux dormir

Il préserve la santé mentale

Le sommeil, et plus particulièrement le sommeil paradoxal, est fondamental pour une bonne santé mentale, particulièrement fragile en temps de crise sanitaire. « Les personnes qui dorment suffisamment sont plus équilibrées sur le plan émotionnel, de meilleure humeur et plus calmes, font preuve d’une plus grande motivation et d’un plus grand engagement et ont une plus grande capacité à réguler et à évaluer leurs émotions », enseigne la neurobiologiste.

Source: Lire L’Article Complet