Elizabeth II face au cas Harry : les vraies raisons de son indulgence

La reine Elizabeth II a toujours été présente aux côtés du prince Harry, même dans ses moments de rébellion. Une réelle indulgence, qu’elle a connue avec un autre membre de sa famille.

A propos de


  1. Elizabeth d’Angleterre


  2. Harry d’Angleterre


  3. Meghan Markle

Comment la famille royale britannique va-t-elle pouvoir pardonner Harry et Meghan Markle après leur entrevue explosive ? Depuis près d’un mois à présent, les tensions entre le duc et la duchesse de Sussex avec les autres membres de la Couronne se sont multipliées. Le prince William a toujours beaucoup de colère à l’encontre de son petit frère et n’est pas prêt à lui pardonner de sitôt. D’ailleurs, le peuple britannique, lui aussi, semble avoir une dent contre le couple princier depuis leur interview, diffusée au même moment que l’hospitalisation du prince Philip, l’époux de la reine. Toutefois, s’il y a bien une personne qui ne semble pas avoir de la rancœur contre le prince Harry, c’est bien sa royale grand-mère, Elizabeth II.

La reine a toujours fait preuve d’une “patience infinie” envers son petit-fils, explique Andrew Morton à Vanity Fair, dans un article publié ce 1er avril. L’auteur de nombreuses biographies royales, dont la dernière intitulée Elizabeth & Margaret : Le monde intime des sœurs de Windsor, explique que la reine a vu sa jeune sœur, Margaret, vivre la même chose que le prince Harry. Il raconte que la reine a appris des erreurs du passé en ayant vu dans sa jeunesse Margaret lutter pour se tailler un rôle royal significatif en tant que deuxième-née. “Je pense que la reine sait qu’être la pièce de rechange est difficile et une partie d’elle-même reconnaît qu’Harry était parfois un peu une âme perdue, tout comme sa sœur”, a déclaré Andrew Morton.

Éviter que l’histoire se répète

La reine a régulièrement soutenu publiquement son petit-fils. Selon le biographe, Elizabeth II a toujours été prête à se tenir aux côtés du prince Harry, y compris pendant les moments les plus embarrassants de sa jeunesse. “Quand vous comparez les personnalités, Harry est comme Margaret, un rebelle royale, affirme Andrew Morton. Même lorsque les parents du petit Archie ont annoncé leur démission en tant que membres de la famille royale, la reine a fait de son mieux pour répondre au souhait de son petit-fils et l’aider à créer une nouvelle vie pour lui et sa famille.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet