Emmanuel Bourdier fustige les préjugés sur les enfants « Du voyage »

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Du voyage » d’Emmanuel Bourdier, paru le 27 octobre 2021 aux Éditions Flammarion Jeunesse.

Aube LaVilaine, contributrice du groupe de lecture
20 Minutes Livres, vous recommande
Du voyage d’Emmanuel Bourdier, paru le 27 octobre 2021 aux Éditions Flammarion Jeunesse. Dès 8 ans.
 

Sa citation préférée :

« J’éprouve un sentiment étrange, pas vraiment agréable, inattendu. Un mélange de fierté et de honte, mon cœur va de l’un à l’autre, sans vraiment choisir, sans comprendre. Grandir, des fois, c’est lourd. »
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que les préjugés sont partout, à l’école aussi, et qu’en parler aux plus jeunes permet de prendre le mal à la racine. Avec douceur et poésie, Emmanuel Bourdier raconte l’enfant des gens du voyage que l’on envoie à l’école pour la première fois. Une rupture avec sa culture et ses habitudes, une peur des autres et d’un autre monde que l’on retrouve finalement chez n’importe quel enfant qui fait sa rentrée. Des préjugés partagés qui pourront se lisser grâce au dialogue, au respect, à la tolérance, aux valeurs de partage transmises par un formidable enseignant.
  • Parce que dans la tête de Geronimo, tout n’est que musique, nature, curiosité et spontanéité. Les mots et les questions se bousculent dans sa tête sur un air de Django rapide et entraînant. Il est comme tous les enfants, avec l’envie de vivre, de partager et d’être aimé et respecté.
  • Parce que les illustrations de Thomas Baas s’accordent parfaitement avec ce texte tout simple et poétique. Des traits fins, des touches de couleurs captent l’émotion furtive.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Geronimo vit dans une caravane, dans un campement de gens du voyage. Sa mère prend la décision de l’envoyer à l’école alors que le reste de sa communauté se méfie et n’approuve pas. Passé la grille, Geronimo se retrouve seul face à un autre monde, celui des « gadjis », entre appréhension et curiosité.

Les personnages. Geronimo, qui voit du pays. Sa mère, Mélusine de son deuxième prénom, qui voit en l’école une nécessité, même si elle est morte de peur à l’idée de confier son seul enfant à des inconnus. Le génial maître d’école, M. Chouraud. Les camarades de classe rebaptisés « Scarole », « Kleenex » et d’autres.

Les lieux. Dans le campement, sur le chemin, dans la cour d’école et dans la classe.

L’époque. Aujourd’hui.

L’auteur. Emmanuel Bourdier aime la mer, la musique, fermer les yeux et rêver, mais aussi emmener ses lecteurs en voyage.

Ce livre a été lu avec l’envie de coller l’ouvrage dans les mains des petits comme des plus grands.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet