Est-il dangereux de boire de l'alcool avant ou après un vaccin contre le Covid-19 ?

Vous faites partie de ceux qui aimeraient lever un verre à leur vaccination contre le Covid-19 après un peu plus d’un an de crise sanitaire ? L’idée peut paraître tentante, mais elle comporte manifestement certains risques. Dans les colonnes du New York Times, le Dr Ilhem Messaoudi, directrice du Center for Virus Research de l’Université de Californie à Irvine, alerte sur les dangers d’une consommation excessive d’alcool avant ou après s’être vu inoculer une dose de vaccin.

  • Plus de 100 000 abeilles retirées de la maison d'une Américaine

    KameraOne

  • Mineurs illégaux en Afrique du Sud: la vie de forçats des "zama zamas"

    AFP

  • Agriculture: défilé de tracteurs français contre la future PAC près de Strasbourg

    AFP

  • Des enfants de migrants latino-américains confient leurs rêves

    AFP

  • Un ours délogé d'un arbre dans un quartier résidentiel

    KameraOne

  • Cédric O: «Fin mai, début juin, on pourra utiliser la vaccination pour voyager en Outre-mer ou en Corse»

    Le Figaro

  • Images d'une rue d'Istanbul alors que la Turquie entame un troisième confinement

    AFP

  • Deuxième vol d'essai pour le Stratolaunch, le plus grand avion du monde

    KameraOne

  • Vaccination anti-Covid: des Marseillais non prioritaires tentent leur chance

    Le Figaro

  • Réouverture des restaurants: «Enfin des bonnes nouvelles», selon le président d'une association de restaurateurs

    Le Figaro

  • En vue de la réouverture, les restaurateurs parisiens préparent leurs terrasses

    Le Figaro

  • Les Galapagos à l'abri du Covid, mais tourisme et science à l'arrêt

    AFP

  • Rénovation de la gare d'Austerlitz: «On est en pleine incohérence», critique Florence Berthout

    Le Figaro

  • Déléguer aux arrondissements la propreté de Paris? «Si on nous donne des moyens», objecte Florence Berthout

    Le Figaro

  • Effondrement spectaculaire d'une piscine située sur le toit d'un immeuble

    KameraOne


  • Plus de 100 000 abeilles retirées de la maison d'une Américaine
    Mercredi, des dizaines de milliers d'abeilles ont été retirées de la maison d'une femme à Decatur, en Géorgie, aux États-Unis. Ce n'était pas la première fois qu'elle était envahie par ces insectes, et ce ne sera probablement pas la dernière.


    KameraOne


  • Mineurs illégaux en Afrique du Sud: la vie de forçats des "zama zamas"
    A Ermelo, dans l’est de l'Afrique du Sud, Bonginkosi exploite les restes de charbon dans des mines désaffectées, au mépris de sa santé. Comme lui, ils sont des dizaines de milliers, condamnés à creuser en toute illégalité, pour survivre. Dans le Mpumalanga, le cœur de l'industrie sud-africaine du charbon, la pollution fait des ravages.


    AFP


  • Agriculture: défilé de tracteurs français contre la future PAC près de Strasbourg
    Des centaines de tracteurs défilent sur l'autoroute en direction de Strasbourg et du Parlement européen pour dénoncer la nouvelle PAC. Les aides européennes vont évoluer en 2023 pour donner une tournure plus agroécologique à la politique agricole commune européenne. IMAGES


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

Selon l’experte, celle-ci peut affaiblir le système immunitaire dans sa globalité, et réduire les bénéfices de la vaccination contre le virus.

Une modification de la réponse immunitaire

S’il n’existe à ce jour pas de preuve formelle que l’ingestion d’une grande quantité d’alcool puisse entraver les bienfaits du vaccin contre le Covid-19, de précédentes études ont démontré qu’elle peut, notamment à long terme, affaiblir l’efficacité de la réponse immunitaire, et potentiellement interférer avec la réponse vaccinale.

L’une de ces études, menée par le Dr Messaoudi et ses collègues, montrait ainsi que les sujets qui buvaient beaucoup d’alcool, des singes en l’occurrence, avaient une réponse vaccinale bien inférieure à celle des singes qui buvaient modérément.

“Ils avaient une réponse immunitaire presque inexistante”, a expliqué la chercheuse. La faute à une production d’anticorps amoindrie, et à une modification du nombre de microbes dans l’intestin.

Une question de quantité

En conséquence, “si vous êtes vraiment un buveur modéré, il n’y a aucun risque de boire un verre au moment de votre vaccin”, estime le Dr Messaoudi. Mais la question de la quantité n’est pas à prendre à la légère :

“Soyez très conscient de ce que signifie réellement une consommation modérée. Il est dangereux de boire de grandes quantités d’alcool car les effets sur tous les systèmes biologiques, y compris le système immunitaire, sont assez graves et ils se produisent assez rapidement après que vous soyez sorti de cette zone modérée”, met en garde le médecin.

Comme l’indique le New York Times, cette “zone de modération” se situe à deux verres par jour pour les hommes et un verre par jour pour les femmes. À l’inverse, une consommation d’alcool considérée comme forte est fixée à quatre verres ou plus par jour pour les hommes, et trois verres ou plus pour les femmes.

Source: Lire L’Article Complet