Examen de la thyroïde : quelles sont les valeurs normales ?

Votre médecin vous a prescrit un bilan complet de la glande thyroïde. Mais que mesure ce bilan ? Et quelles sont les valeurs à ne pas dépasser ? On fait le point.

Restez informée

C’est une glande qui a la forme d’un papillon et qui se situe au niveau du cou. La thyroïde fabrique deux hormones essentielles au bon fonctionnement de l’organisme : la T3 (triiodothyronine) et la T4 (thyroxine). Et cette production est contrôlée par une autre hormone, la TSH, produite quant à elle par une autre glande située à la base du cerveau, l’hypophyse.

Si votre médecin soupçonne un dysfonctionnement de la thyroïde, il peut vous prescrire un bilan thyroïdien.

En quoi consiste le bilan de la thyroïde ?

Le bilan thyroïdien comprend le dosage des taux de TSH, T3 et T4 dans le sang et se fait donc par simple prise de sang. Cette analyse ne nécessite pas d’être à jeun mais l’examen doit être effectué le matin. Une fois l’échantillon de sang prélevé, les résultats sont généralement disponibles en 48 ou 72 heures.

Il peut arriver que le médecin ne prescrive que le dosage de la TSH dans un premier temps. Et si les résultats sont anormaux, il prescrira alors un second examen pour mesurer les taux de T3 libre et de T4 libre.

Quelles sont les valeurs seuils ?

Les résultats peuvent varier d’un laboratoire à l’autre, selon les appareils utilisés pour mesurer le taux d’hormones dans le sang. Il est donc toujours conseillé de se référer aux valeurs seuils inscrites sur la feuille des résultats.

Mais le plus souvent, les valeurs normales sont les suivantes :

  • Le taux de TSH doit se situer entre 0,4 et 4 mUI/L.
  • Le taux de T4 libre, noté T4L ou fT4, doit se situer entre 12 et 23 pmol/ml ou 9,4 à 18 pg/ml.
  • Le taux de T3 dépend de l’âge. Entre 20 et 60 ans, il doit se situer entre 3,8 et 8,4 pmol/L ou 2,5 et 5,5 pg/ml. Après 60 ans, il doit se situer entre 3 et 6,4 pmol/L ou 2 et 4,2 pg/ml.

Hypothyroïdie ou hyperthyroïdie ?

Si le taux de TSH est élevé et que le taux de T4 libre est bas, les médecins parlent d’hypothyroïdie. Dans cette situation, l’hypothyroïdie est due à une atteinte de la glande thyroïde. Si les taux de TSH et de T4 libre sont tous les deux bas, les médecins parlent aussi d’hypothyroïdie mais dans ce cas, elle est due à une atteinte de l’hypophyse. Enfin, si le taux de TSH est bas et que les taux de T4 et de T3 sont élevés, les médecins parlent d’hyperthyroïdie.

Dans tous les cas, une consultation avec votre médecin est nécessaire après l’obtention des résultats. Il interprétera les valeurs obtenues et évaluera si un traitement doit être mis en place.

Source: Lire L’Article Complet