Fabien Azoulay rentre en France après 4 ans de détention en Turquie, retour sur l'affaire

Arrêté en Turquie pour avoir commandé de la drogue sur internet il a vécu l’enfer en prison. Pour cause ? Fabien Azoulay est homosexuel et juif. Retour sur son histoire. 

En septembre 2017, Fabien Azoulay se rend à Istanbul afin de se faire poser des implants capillaires. Sur place, il commande alors du GBL sur internet, un produit chimique utilisé comme solvant industriel mais dont l’usage a été détourné afin de créer une drogue proche du GHB (la “drogue du violeur”). En Turquie, tout comme en France, ce produit est interdit, une information que le franco-américain ignorait. Immédiatement lors de la réception de son colis à l’hôtel, il a été interpellé puis placé en détention quelques semaines plus tard. Dans l’espoir que la situation se débloque, sa famille, qui s’était tue pendant des années, a pris la parole en avril dernier afin de médiatiser l’affaire, et ainsi espérer que Fabien Azoulay puisse être transféré en France.

1/4 Communiqué des avocats de Fabien AzoulayTurquie : Fabien Azoulay transféré en FranceParis, le 17 août 2021« Nous sommes heureux d’annoncer que Fabien Azoulay, détenu en Turquie depuis quatre ans, sera aujourd’hui transféré en France. (…) pic.twitter.com/nPSUTaY6Sx

https://www.instagram.com/p/CSrPaSMjDkU/

Une publication partagée par Le Coin des LGBT+ ????️‍???? (@lecoindeslgbt)

#Justice | Fabien Azoulay rentre en France. Une belle nouvelle, un grand soulagement, l’aboutissement d’une mobilisation collective et juste [email protected] @EmmanuelMacron https://t.co/Itv8TjcXSW

D’abord condamné à 20 ans de prison, il avait vu sa peine réduite en 2018 à 16 ans et 8 mois, mais selon François Zimeray, un de ses avocats, “il porte sur lui le fait d’être Français, homosexuel et juif” et a par conséquent vécu un véritable enfer derrière les barreaux : des codétenus l’ont battu, brûlé et violé. Aujourd’hui, une bonne nouvelle est tombée pour lui et sa famille : “Nous sommes heureux d’annoncer que Fabien Azoulay, détenu en Turquie depuis quatre ans, sera transféré en France aujourd’hui”, ont déclaré ses avocats, Me Carole-Olivia Montenot et Me François Zimeray, dans un communiqué. “Dès son arrivée sur le territoire français, nous saisirons la juridiction compétente en vue d’une prochaine remise en liberté de Fabien Azoulay”, ont indiqué ses avocats, qui devraient déposer une requête afin de ramener sa peine à cinq ans, comme le prévoit le Code pénal français pour cette infraction. Une affaire qui montre que le chemin contre les LGBTQIA+phobies est encore long…

Source: Lire L’Article Complet