François Hollande : "Politiquement, il n'est rien", il s'en prend à Emmanuel Macron

Si c’est anonymement que l’ancien chef de l’État s’est exprimé, les lecteurs l’ont vite démasqué…

C’est dans le livre Tant qu’on est tous les deux (Flammarion, 2021) de Gaël Tchakaloff – qui tente de percer les secrets du couple Brigitte-Emmanuel – que les lecteurs ont deviné qui se cachait derrière le pronom « Quelqu’un ». Une personne qui croyait garder l’anonymat par crainte « d’être perçu comme un vengeur masqué » qui s’est avéré être François Hollande. Et pour cause, ses mots sont crus… « Politiquement, [Emmanuel] n’est rien, il saupoudre une pincée de chaque couleur politique selon les jours, dans un savant dosage. Il ne croit en rien, il n’a aucune conviction« , a taclé l’ancien président de la République. Mais il n’en est pas resté là…

[Tant qu’on est tous les deux – Le livre événement]????✨ »Tant qu’on est tous les deux », le livre-vérité de @gael_tchakaloff dans l’intimité du couple présidentiel est à découvrir sans plus attendre en librairie➡ https://t.co/p75dPBvF9J(Flammarion – @versilio ) pic.twitter.com/QH8O9NmO7Y

Si l’ancien chef de l’État sait faire des compliments, il a la fâcheuse tendance à les transformer en des mots cinglants : « S’il est très intelligent, ce n’est pas pour autant un intellectuel, il est plus Patrick Bruel et Eddy Mitchell que le Panthéon. […] Il n’est pas très cultivé, il a une culture populaire », a lancé François Hollande. Concernant le couple de Brigitte et Emmanuel – sujet central de l’ouvrage – l’ancien président ne mâche pas ses mots : « Ils ne doivent rien à personne, ils ne s’attachent à personne. Ils sont leur racine réciproque, ils ont tout quitté pour l’autre, coupant avec leur famille de part et d’autre », a-t-il expliqué en soulignant « qu’ils font croire à l’affectivité, à l’amitié sincère ». De plus, François Hollande s’est montré assez rancunier envers son ancien secrétaire général adjoint de cabinet : « Quand il (Emmanuel Macron) a déclaré sa candidature, il n’a même pas pris le soin de m’appeler, il s’est contenté d’un SMS », a-t-il confié. Récemment, c’est Valérie Trierweiler qui a clashé violemment l’ancien chef de l’État.

Source: Lire L’Article Complet