Ginkgo biloba : les bienfaits et les contre-indications de cette plante médicinale

Circulation sanguine, hypertension, mémoire… Utilisées depuis longtemps en médecine traditionnelle chinoise, les feuilles de ginko biloba possèdent de multiples vertus pour la santé. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette “fontaine de jouvence”.

Restez informée

Équilibre du système nerveux, optimisation de la mémoire et des performances physiques, soulagement des jambes lourdes… Riche en antioxydants, le ginkgo biloba est un complément alimentaire qui possède de nombreux bienfaits pour la santé. Angélique Preux, Naturopathe et coach bien-être, nous indique comme le consommer en toute sécurité.

Quels sont les bienfaits du ginkgo ?

Le ginkgo biloba, communément appelé le ginkgo, est une espèce d’arbres originaire d’Asie (Chine et Japon), que l’on reconnaît à ses belles feuilles en forme d’éventail. En automne, son feuillage vert vif prend une couleur jaune or, ce qui lui vaut le surnom “d’arbre aux milles écus”.

Sur le ginkgo, des fruits poussent, dont la chair est allergisante. L’amande du noyau est toxique si elle est consommée crue, mais elle peut être comestible à condition d’être grillée.

Surnommé “la fontaine de jouvence”, le ginkgo biloba est très utilisé en médecine traditionnelle chinoise, en prévention de nombreuses pathologies.

Ses feuilles contiennent essentiellement des flavonoïdes, des molécules anti-oxydantes capables de contrer les radicaux libres et de prévenir le vieillissement des cellules de l’organisme, ainsi que des terpènes, des composants aux propriétés anticoagulantes, explique Angélique Preux.

Le ginkgo biloba possède de nombreux bienfaits pour la santé :

  • Il protège le cerveau, en ralentissant le vieillissement des cellules
  • Il permet d’équilibrer le mental et d’optimiser la mémoire
  • Il joue un rôle dans la prévention du développement de certaines maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer

Ce complément alimentaire est donc particulièrement indiqué pour les personnes âgées, les adolescents ou les adultes, en vue d’un examen ou d’un évènement qui demande de la concentration.

Le ginko biloba est également intéressant pour les sportifs, car il va aider à réduire le stress oxydatif, et il va avoir une action favorable sur les performances physiques et l’endurance, comme l’ont déjà révélé de précédentes études.

Enfin, le ginkgo possède également des bienfaits au niveau circulatoire (il va améliorer la circulation sanguine) et respiratoire (il peut aider en cas d’asthme de bronchite chronique, par exemple).

Le ginkgo biloba une plante pour soulager les jambes lourdes ?

Grâce à son action sur la circulation veineuse, le ginkgo biloba peut aider en cas de sensation de jambes lourdes.

En réduisant l’insuffisance veineuse et en fluidifiant le système sanguin, ce complément alimentaire peut aider à prévenir certaines pathologies associées à une mauvaise circulation sanguine, comme les varices ou les hémorroïdes.

Ginkgo biloba et hypertension

Le ginkgo biloba présente également un intérêt en cas d’hypertension. Il ne remplace en aucun cas, une prise en charge médicale, mais ses propriétés vasodilatatrices, qui permettent d’augmenter le diamètre des vaisseaux, va aider à réduire la pression et donc le phénomène d’hypertension.

Il a l’avantage d’agir à plusieurs niveaux, explique la naturopathe : il améliore la circulation veineuse et artérielle, augmente le tonus des veines, diminue la perméabilité des capillaires (les plus petits vaisseaux sanguins).

Ginkgo biloba et prévention du cancer

Du fait de sa grande richesse en antioxydants, des molécules qui vont permettre de préserver les cellules et empêcher la fibrose tissulaire, le ginkgo biloba est intéressant dans la prévention de certains cancers, comme l’explique Angélique Preux.

Selon une étude menée par le Docteur Mirko Beljanski, un biologiste français, le ginkgo biloba permettrait aussi de réduire la présence des enzymes ribonucléases dans le plasma sanguin, ces enzymes étant responsables du développement des cancers et de l’accroissement des métastases, précise la naturopathe.

Comment prendre du ginkgo biloba ?

En phytothérapie, c’est surtout la feuille de ginkgo biloba qui est utilisée, plus rarement l’écorce ou les fruits. Pour profiter des bienfaits de cette plante, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Le ginkgo en infusion : mettre une poignée de feuilles séchées de ginkgo (environ 5 grammes) dans 200 ml d’eau chaude, laisser infuser au moins 10 minutes, puis filtrer. Consommer 2 à 3 tasses de cette infusion par jour.
  • Le ginkgo en macérât ou teinture mère : prendre 20 à 25 gouttes de macérât de ginkgo, 3 fois par jour. Ou, 15 gouttes de teinture mère de ginkgo, 2 fois par jour. À diluer dans un verre d’eau ou une boisson ou à prendre pur, directement sous la langue. À noter que les prises de macérât ou de teinture mère sont à espacer des repas.
  • Le ginkgo en gélules : prendre 1 gélule matin, et 1 gélule le soir (pour une gélule dosée à 500mg d’extrait de feuilles). Prendre 2 gélules le matin et 2 gélules le soir (pour une gélule dosée à 250 mg). Toujours bien vérifier les doses indiquées par le fabricant.

Le bon conseil de la naturopathe : quelle que soit la forme pour laquelle vous optez, faites une cure de 3 semaines, puis stoppez la prise de ce complément alimentaire pendant une semaine, avant de renouveler si vous le souhaitez (jusqu’à 3 mois).

Ginkgo biloba, rhodiola et curcuma : les bonnes associations

Le ginkgo biloba peut s’associer à d’autres plantes pour optimiser ses bienfaits.

On peut compléter une cure de ginkgo avec de la rhodiola, une racine que l’on utilise pour booster les effets d’amélioration de la mémoire et de la concentration, ainsi que pour optimiser les performances physiques.

On peut également l’associer au curcuma, une épice riche en curcumine, un anti-inflammatoire naturel, qui jouerait un rôle dans la prévention et le traitement de certains cancers.

Si l’objectif est de gagner en vitalité et de soutenir le système nerveux (stress, sommeil, sénilité…), on optera pour l’ashwagandha, une plante médicinale adaptogène originaire d’Inde, très utilisée en médecine ayurvédique.

Enfin, chez les personnes qui souffrent d’hypertension, le ginkgo biloba pourra être associé à l’ail, un remède naturel réputé pour son action sur la tension artérielle.

Ginkgo biloba : les effets secondaires et contre-indications à connaître

Le ginko biloba est un complément alimentaire contre-indiqué chez :

  • la femme enceinte
  • la femme allaitante
  • les personnes souffrant d’épilepsie
  • les personnes souffrant d’hémophilie
  • les patients sous traitements anticoagulants, ou qui prennent des médicaments ayant une incidence sur l’agrégation plaquettaire
  • les enfants de moins de 18 ans

Les patients qui subissent une opération chirurgicale, devront arrêter la prise de ginkgo biloba au minimum 4 jours avant l’opération.

Les effets secondaires

La prise de ginkgo biloba peut, chez certaines personnes, entraîner de légers effets secondaires :

  • troubles digestifs
  • diarrhées
  • maux de tête
  • manifestations allergiques

Merci à Angélique Preux, Naturopathe, coach bien-être, et auteure de 50 exercices de naturopathie (éditions Eyrolles), www.ShakeYourNature.fr, à retrouver aussi sur Instagram : @shakeyournature

Source: Lire L’Article Complet