Hydramnios : quelles sont les causes de cet excès de liquide amniotique durant la grossesse ?

Lorsque le volume du liquide amniotique est en excès durant la grossesse, on parle d’hydramnios. Cette complication peut présenter des risques pour le bébé et la future maman. Quelles sont les causes de cet excès ? Comment le diagnostiquer et le traiter ? On fait le point.

Dès le début de la grossesse, un suivi médical est mis en place. L’objectif des différentes visites prénatales est de vérifier l’état de santé de la future maman mais également le bon développement du fœtus puis de l’enfant à naître. Le but : vérifier l’absence de complications telles que la crise d’éclampsie, l’hyperémèse gravidique, l’hématome rétroplacentaire… Parmi elles, on retrouve aussi l’oligohydramnios. On parle d’oligohydramnios quand le volume de liquide amniotique dans lequel baigne le fœtus est insuffisant. Mais l’inverse peut aussi se produire. On parle alors d’hydramnios, lorsque le liquide amniotique est présent en trop grande quantité dans la cavité utérine. Tout ce qu’il faut savoir.

L’hydramnios correspond à un excès de liquide amniotique pendant la grossesse. La quantité du liquide amniotique varie tout au long des neuf mois de grossesse. Il augmente jusqu’à atteindre son maximum puis diminue progressivement jusqu’au terme. Le volume du liquide amniotique est en général de 800 millilitres à un litre. L’hydramnios est évoqué lorsque le volume du liquide est entre un et deux litres ou dépasse les deux litres.

Quelles sont les causes d’un hydramnios ?

Les origines possibles de l’hydramnios sont multiples. Cette complication peut être provoquée par :

  • Un diabète gestationnel
  • Une malformation du fœtus (système nerveux central, système digestif, poumons, cœur, spina bifida…)
  • Une mauvaise circulation sanguine entre le fœtus et le placenta
  • Une anémie fœtale
  • Une infection du fœtus (syphilis, toxoplasmose, herpès…)
  • Une anomalie chromosomique (trisomie)

Cependant, dans certains cas, les causes de cette anomalie restent inconnues et inexpliquées.

Hydramnios : quels sont les symptômes qui peuvent alerter ?

L’hydramnios peut survenir sans que la future maman ne présente aucun symptôme. Néanmoins, en cas d’hydramnios grave ou sévère, la femme enceinte peut rencontrer des difficultés à respirer, avoir des contractions de travail douloureuses et être essoufflée. La maladie peut aussi se manifester par une augmentation du volume de l’utérus et une prise de poids rapide et excessive. L’hydramnios peut aussi s’accompagner d’œdèmes au niveau des jambes.

Quelles sont les complications liées à l’hydramnios ?

Durant une grossesse, cette anomalie peut entraîner des complications chez la future maman et le fœtus. L’hydramnios augmente le risque d’accouchement prématuré. En effet, la pression exercée par l’importante quantité de liquide amniotique peut provoquer une rupture prématurée de la poche des eaux et des contractions. Autre complication : cette pathologie favorise une anomalie de présentation du fœtus durant l’accouchement. La liste des risques liés à l’hydramnios ne s’arrête pas là. Cette maladie peut également causer un trouble respiratoire maternel, un hématome rétroplacentaire, une procidence du cordon ombilical et une atonie utérine empêchant la cicatrisation de l’utérus. L’hydramnios fait aussi courir le risque de mort fœtale.

Hydramnios : comment le diagnostiquer ?

Si la future maman présente des symptômes de l’hydramnios, en particulier une soudaine et importante prise de poids, un utérus volumineux, des œdèmes et un essoufflement, elle doit consulter son médecin. Si le praticien suspecte un hydramnios, il demandera à la femme enceinte de réaliser une échographie pour visualiser l’excès de liquide amniotique, mesurer l’index de liquide amniotique et confirmer le diagnostic.

“L’indice de liquide amniotique est la somme des mesures verticales du liquide dans chaque quadrant de l’utérus. L’indice de liquide amniotique normal est compris entre 5 et 24 cm, des valeurs supérieur à 24 cm indiquent un hydramnios”, indique sur son site le manuel médical Le Manuel MSD.

Une fois le diagnostic de l’hydramnios posé, il convient de déterminer la cause de cet excès de liquide amniotique. Pour cela, des examens complémentaires, tels qu’une amniocentèse pour établir le caryotype, peuvent être réalisées.

Hydramnios : comment traiter cet excès de volume du liquide amniotique ?

Dans le cas d’un hydramnios, la grossesse doit être surveillée de près jusqu’à son terme. Le traitement de l’hydramnios est différent en fonction de la cause de cette anomalie. Le médecin peut prescrire du repos à la future maman. Une ponction d’une partie du liquide amniotique peut être également réalisée. Le praticien peut aussi administrer à la femme enceinte des anti-inflammatoires pour soulager les symptômes de cette complication. Tous les troubles qui pourraient contribuer à l’hydramnios, tels que le diabète gestationnel, doivent être pris en charge et contrôlés. Lorsque que la cause n’a pas été identifiée, un traitement médical à base d’anti-prostaglandines peut être prescrit pour réduire la quantité du liquide amniotique.

À lire aussi :

⋙ Oligohydramnios : d’où vient cette complication de la grossesse qui affecte le volume du liquide amniotique ?

⋙ Hématome rétroplacentaire : quelle est cette complication grave qui peut survenir durant la grossesse ?

⋙ Hyperémèse gravidique : comment reconnaître et soigner cette complication de la grossesse ?

Vidéo: FEMME ACTUELLE – En quoi consiste la chimiothérapie, ce traitement contre le cancer ? (Femme Actuelle)

FEMME ACTUELLE – Tony Parker et Axelle Francine divorcent : l'annonce surprise de l'ex-basketteur
FEMME ACTUELLE – Tony Parker et Axelle Francine divorcent : l'annonce surprise de l'ex-basketteur


Femme Actuelle

  • CUISINE ACTUELLE – La recette du clafoutis aux prunes
    CUISINE ACTUELLE – La recette du clafoutis aux prunes


    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "Vivement Dimanche" : M Pokora raconte sa première rencontre avec Christina Milian
    FEMME ACTUELLE – "Vivement Dimanche" : M Pokora raconte sa première rencontre avec Christina Milian


    Femme Actuelle

    • FEMME ACTUELLE – En quoi consiste la chimiothérapie, ce traitement contre le cancer ?


      0:46

    • FEMME ACTUELLE – Tony Parker et Axelle Francine divorcent : l’annonce surprise de l’ex-basketteur


      1:03

    • CUISINE ACTUELLE – La recette du clafoutis aux prunes


      1:01

    • FEMME ACTUELLE – “Vivement Dimanche” : M Pokora raconte sa première rencontre avec Christina Milian


      0:21

    • FEMME ACTUELLE – Xavier Dupont de Ligonnès était un “charmeur et un tombeur de filles”


      1:14

    • FEMME ACTUELLE – Christophe : grosse inquiétude pour son fils, Romain Vidal, hospitalisé de nouveau


      1:22

    • FEMME ACTUELLE – Héritage de Johnny Hallyday : David renonce à la succession de son père


      1:09

    • FEMME ACTUELLE – Rachel Legrain-Trapani : son bébé moqué sur la Toile, Valentin Léonard monte au créneau


      1:19

    • FEMME ACTUELLE – Vitaa dévoile de rares images de ses deux enfants, Liham et Adam


      1:15

    • FEMME ACTUELLE – Adele arbore un nouveau look : elle est méconnaissable !


      1:28

    • FEMME ACTUELLE – Emmanuel Macron Pointé Du Doigt : “il N’existe Plus Aucune Liberté De Photographier”


      1:22

    • FEMME ACTUELLE – “Je suis un indécrottable romantique” : les confidences d’Olivier Minne sur sa vie amoureuse


      1:17

    • FEMME ACTUELLE – Emmanuel et Brigitte Macron : quel est le coût de leur coiffeur-maquilleur ?


      1:04

    • FEMME ACTUELLE – Xavier Dupont De Ligonnès : Sa Femme Agnès “lucide” Sur Ses Multiples Tromperies


      1:21

    • FEMME ACTUELLE – Xavier Dupont De Ligonnès : Sa Femme Agnès “lucide” Sur Ses Multiples Tromperies


      1:21

    • FEMME ACTUELLE – Éric Dupond-Moretti : cette reprise d’Isabelle Boulay qui le fait “pleurer”


      1:32

    VIDÉO SUIVANTE
    Source: Lire L’Article Complet