Ici tout commence (spoilers) : Les élèves mobilisés contre Maxime, les doutes de Rose confirmés par le comportement de Jasmine

Dans l’épisode du 27 septembre, Ambre veut faire virer Maxime. Jasmine se brûle et ignore ses blessures, Rose est de plus en plus sûre  que Jasmine est bipolaire. Teyssier pose une ultimatum à Eliott.

Suite à la photo dénudée d’Ambre envoyée depuis le téléphone de Maxime sur le groupe Whatsapp des élèves de l’Institut, Maxime est décontenancé, et se demande comment cette photo a pu exister et être envoyée. Avant le début du cours de cuisine, il demande à Ambre comment cette photo qu’il assure n’avoir ni prise, ni envoyée s’est retrouvée dans la conversation groupée des élèves. Charlène intervient, stupéfaite que Maxime cherche à faire croire qu’Ambre est derrière tout ça. Ambre assure à Maxime qu’elle ne le laissera pas l’humilier. Maxime s’énerve et lui demande à quoi elle joue. Sur cette altercation, Claire Guinot arrive et ordonne à Maxime de retourner à sa place pour le début du cours.

Après le cours, Enzo et Maxime (Clément Rémiens) essaient de résoudre l’énigme de la fameuse photo. Maxime émet l’hypothèse qu’Ambre ait bénéficié de la complicité de Solal (Benjamin Douba-Paris). Pour lui, Solal et Ambre auraient récupéré le téléphone de Maxime tombé pendant la bagarre, et auraient pris la photo dans la foulée, pendant que Maxime et Enzo n’étaient pas dans la chambre. Charlène arrive et interrompt de ce fait la discussion. Elle somme Maxime de présenter des excuses publiques à Ambre. Le jeune homme assure à la fille de Teyssier qu’il n’a pas pris ni envoyé la photo. En vain.

Ambre entre dans les vestiaires où Lionel et Charlène se trouvent déjà. Alors qu’elle demande à Lionel si elle en a encore pour longtemps pour se changer (elle est trop claustrophobe pour se changer dans les cabines, Lionel la provoque en lui disant que tout le monde l’a déjà vu nue. Charlène s’offusque ainsi que Ambre, qui lui rétorque de retourner  jouer avec ses allumettes.

Après le départ de Lionel, Charlène se confie à Ambre sur le chantage à la sextape dont elle a été victime. Elle évoque aussi avec regret la periode où elle s’en est prise à Hortense par jalousie. La jeune femme dit à Ambre qu’elle a tout son soutien. Les deux jeunes femmes ont un plan d’attaque et sont bientôt rejoints par Louis et plusieurs étudiants.

Teyssier pose un ultimatum à Eliott

Teyssier surprend Eliott qui danse dans le parc. Après une série de ses remarques acerbes habituelles, il demande à Eliott pourquoi il reste à l’institut si sa passion c’est "gigoter". Le jeune homme explique au directeur qu’il s’agit simplement de sa deuxième passion et que cela l’aide à se détendre. Teyssier pose un ultimatum à Eliott : s’il ne retrouve pas l’odorat et le goût d’ici le test de demain, il devra quitter l’institut.

Hortense a fait des recherches sur la rééducation olfactive et gustative. Elle propose un test à Eliot sur des plats qui ont marqué son enfance. Alors qu’il replonge dans ses souvenirs, il goûte les crêpes de sa mère et y sent l’odeur de la fleur d’oranger. L’espoir renaît pour Eliott qui confectionne une recette salée avec l’aide de Hortense.

Jasmine, brûlée en cuisine, continue son exercice. Les doutes de Rose se confirment

En cuisine Jasmine se brûle l’avant-bras alors qu’elle sort une tourte du four. La jeune femme ignore l’accident et continue à dresser son plat. Clothilde insiste pour qu’elle aille à l’infirmerie. Une fois sur place, Constance lui administre les soins tandis que Jasmine est un peu agitée.

Plus tard dans le parc, Rose remarque le bandage de Jasmine, Clotilde lui explique que la jeune élève s’est brûlée en cours mais qu’elle continué à dresser son plat, ignorant complètement sa blessure. Cette anecdote sonne familièrement dans les oreille de Rose qui est sûre de reconnaître un des symptômes de la phase maniaque, pendant laquelle les personnes bipolaires se sentent invincibles et minimisent la douleur.

Rose est de plus en plus certaine que Jasmine est bipolaire, et fait part de cette hypothèse à Constance. Elle suggère à l’infirmière d’appeler ses parents ou la personne à contacter en cas d’urgence, afin d’avoir des informations sur ses antécédents médicaux. Constance est d’abord dérangée par l’idée de passer cet appel dans le dos de Jasmine qui est majeure, mais finit par se laisser convaincre par Rose. Alors qu’elle appelle la mère de Jasmine, elle constate qu’il s’agit d’un faux numéro.

Les élèves se mobilisent contre Maxime, Anaïs choisit son camp

Dans l’économat, Salomé et Anaïs discutent. Célia écoute leur conversation. Salomé ne peut pas concevoir de s’être trompée à ce point sur Maxime et ne l’imagine pas capable de faire une chose aussi affreuse. Anaïs considère que les faits parlent d’eux-mêmes. Lorsque Salomé demande à Célia son avis, celle-ci reconnaît que Ambre fait une fixette sur Maxime depuis le début, et qu’elle voit mal le jeune homme commettre de tels actes.

Salomé a une discussion avec Maxime, qui lui jure qu’il n’a pas envoyé cette photo, et la supplie de le croire. La jeune femme ne sait pas si elle peut lui faire confiance. Le couple est rejoint par Enzo qui vient chercher Maxime pour l’alerter : plusieurs élèves sont réunis dans le parc et scandent "Major harceleur, major protégé".

Salomé est surprise de voir Anaïs parmi le groupe d’élèves. Maxime interpelle Ambre et lui demande si elle a organisé tout ça par folie ou parce qu’elle est en colère qu’il ne l’aime pas. La jeune femme lui assure qu’elle va tout faire pour le faire virer de l’institut.

Source: Lire L’Article Complet