Impôts : pourquoi les ventes sur Vinted sont-elles déclarées automatiquement ?

Si vous avez vendu des articles sur la plateforme Vinted, vous devez les déclarer au fisc ! Explications.

Restez informée

Alors que la campagne de déclaration des revenus 2020 a débuté le 8 avril dernier, nombreux s’étonnent depuis quelques jours de voir reporter sur leur formulaire les revenus tirés de la vente de vêtements sur la plateforme Vinted. Des témoignages relevés sur Twitter par nos confrères de BFMTV, démontrent la stupeur des internautes. “Comment ça les impôts connaissent mes ventes Vinted ?”, s’inquiète l’un d’entre eux. “C’est dingue que tu doives déclarer aux impôts ce que t’as pu toucher grâce à Vinted”, s’agace un autre.

Si la nouvelle en étonne plus d’un, elle n’est en réalité pas si récente. En effet, les recettes réalisées sur les marchés en ligne de vente, d’achat, et d’échange de vêtements et accessoires d’occasion entre particulier, comme Vinted, sont automatiquement déclarés au fisc depuis 2018. Cela a été mis en place par la loi du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude. Vinted, Airbnb, LeBonCoin et consorts doivent depuis cette date transmettre chaque année, (le 31 janvier au plus tard), une série d’informations à l’administration fiscale. Parmi elles : le nombre d’opérations réalisées l’année précédente par chaque utilisateur et le montant brut perçu au titre de ces opérations. Les utilisateurs doivent en théorie recevoir le même récapitulatif par mail.

Une dérogation sous conditions

Le ministère de l’Économie précise que les plateformes de vente de biens d’occasion entre particuliers, peuvent être dispensés de déclarer les revenus de leurs utilisateurs en cas de service “sans objectif lucratif et avec partage de frais avec les bénéficiaires”.

Mais cette dérogation n’est pas sans conditions. En effet, elle s’applique seulement si le vendeur n’a pas réalisé plus de 3000 euros de recettes au cours de l’année précédente ou plus de 20 transactions, sur la plateforme.

Les revenus Vinted pas forcément imposables

Toutes les ventes sur Vinted, même déclarées, ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu. Le ministère de l’Économie distingue les biens vendus que le vendeur ne souhaite plus conserver, de ceux achetés ou fabriqués pour les revendre. Il s’agit donc de faire la différence entre les ventes à caractère occasionnel et celles qui relèvent d’une activité professionnelle.

Par exemple, si vous vendez un bien que vous possédez déjà, mais dont vous voulez vous débarrasser (comme un vêtement), les revenus de cette vente ne seront pas imposables. Sauf “pour les cessions de métaux précieux” ou pour tout autre bien “dont le prix de cession est supérieur à 5000 euros”. Dans ce cas, les revenus de cette vente seront soumis au régime d’imposition des plus-values de cession de biens meubles au taux de 19%. Notons toutefois que les “meubles, l’électroménager et les automobiles ne sont pas concernés et sont donc exonérés d’impôt”, rappelle l’administration fiscale.

En revanche, si vous achetez des biens pour les revendre, il s’agira ici d’une activité professionnelle. Les recettes seront dès lors imposables. Si elles sont inférieures à 176.200 euros, vous aurez le choix entre le régime dit “micro BIC” et le régime “réel”. Si elles sont supérieures à 176.200 euros, le régime “réel” s’appliquera automatiquement.

Source: Lire L’Article Complet