JO de Tokyo : médaillés d’or, d’argent ou de bronze… quel est le montant des primes des athlètes français ?

Le 23 juillet prochain, la ville de Tokyo donnera le coup d’envoi de la 32ème édition des Jeux olympiques d’été. Mais quelles seront les primes versées aux athlètes français médaillés ?

Le compte à rebours est lancé ! Repoussée d’un an en raison de la crise sanitaire, l’édition 2020 des Jeux olympiques d’été démarrera le 23 juillet prochain à Tokyo, au Japon. Cette année, pas moins de 378 athlètes français viendront se mesurer aux meilleurs sportifs internationaux, dans l’espoir de repartir avec la récompense ultime : la médaille olympique. "On vise une quarantaine de médailles", a ambitionné la ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu, ce lundi 19 juillet. "Il faut d’ores et déjà bien figurer au classement des médailles pour bien y figurer à Paris dans trois ans. Il faut avoir cette ambition d’arriver plus haut que la 7ème nation aux Jeux olympiques."

Afin d’encourager les athlètes et parathlètes français à repousser leurs limites, l’État a annoncé la revalorisation des primes reversées aux médaillés olympiques. Ainsi, pour la première fois depuis 2008, chaque médaille d’or offrira à son lauréat la somme de 65 000€, soit 15 000€ de plus que ce qu’avaient reçu les médaillés d’or de Rio. Les sportifs qui atteindront la deuxième et la troisième place du podium recevront quant à eux la somme de 25 000€ et 15 000€, des bonus eux-aussi revus à la hausse. (En 2016, les primes étaient fixées à 20 000€ et 13 000€). "On a envie de leur montrer de la considération" a indiqué Roxana Maracineanu.

"C’est le seul moment où ils peuvent être récompensés"

Sur les ondes de France Inter, la ministre déléguée chargée des Sports a souligné l’importance de la valorisation financière, notamment pour les athlètes et parathlètes non professionnels. "C’est le seul moment où ils peuvent être récompensés pour tout le travail et l’investissement qu’ils ont mis au quotidien pendant quatre ans. Avoir 65.000 euros quand on gagne une médaille d’or, ce n’est rien par rapport à l’investissement et au travail qu’on a effectué", a-t-elle indiqué. Notons que pour la première fois, les primes versées aux médaillés seront soumises à l’impôt sur le revenu.

Source: Lire L’Article Complet