Jogging pendant le reconfinement : quelles sont les règles à respecter ?

  • Jogging en période de confinement : les règles à respecter
  • Jogging en période de confinement : ce qui est autorisé
  • Jogging en période de confinement : ce qui est interdit

Depuis le 30 octobre, et jusqu’au 1er décembre au moins, la France métropolitaine est reconfinée, pour endiguer la deuxième vague de la pandémie de Covid-19. Les sorties sont encadrées, même si plus de dérogations sont permises qu’au premier confinement du printemps dernier, et chacune d’entre elle doit se faire avec une attestation de sortie imprimée et remplie avec un stylo indélébile ou recopiée au style indélébile, ou sur votre smartphone, sous peine d’une amende de 135 euros.

Comme au printemps, seule une activité physique individuelle permise, tel que le jogging, est permise aux adultes, “dans les espaces ouverts”, précise la Foire aux questions du gouvernement. Seuls les enfants peuvent encore bénéficier d’activités sportives, de même que les sportifs professionnels peuvent s’entraîner, comme le détaille le ministère des Sports. Cette pratique sportive individuelle est très encadrée, aussi bien par le gouvernement, que par certains arrêts préfectoraux. Soyez donc attentif.ve.s aux consignes de votre localité. 

À noter qu’il est possible d’utiliser son vélo pour un déplacement professionnel, et pour une balade d’une heure, dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi, a indiqué le ministère des Sports sur Twitter, le 30 octobre. Il est aussi possible, si l’on possède un cheval, de faire une balade d’une heure, dans un rayon d’un kilomètre autour de chez son domicile, ou du lieu où vit l’animal, par jour.

Ce papier a été actualisé avec les nouvelles règles du décret du 29 octobre sur l’état d’urgence sanitaire. 

  • Reconfinement : quels commerces sont concernés par le click and collect et comment cela fonctionne-t-il ?
  • Rayons non-essentiels fermés dans les grandes surfaces : quels produits sont concernés ?

Jogging en période de confinement : les règles à respecter

  • Courir seul.e

Le Premier ministre Jean Castex l’avait dit à nouveau : pendant cette période de reconfinement, la pratique sportive extérieure ne peut qu’être individuelle. Vous n’êtes pas censé.e retrouver qui que ce soit pour courir, ni dans des espaces de pratiques sportives en plein air. Vous n’êtes pas non plus censé.ecourir avec une personne avec laquelle vous êtes confiné.e, sauf s’il s’agit d’un enfant.

Cependant, les promenades sont autorisées avec les personnes avec lesquelles vous êtes confiné(e), dans un délai d’une heure par jour et dans un rayon d’un kilomètre autour de votre domicile.

  • Courir dans un rayon d’un kilomètre autour son domicile

Comme au printemps dernier, vous ne pouvez courir que dans un rayon d’un kilomètre de votre domicile. Vous ne pouvez donc pas marcher ou prendre la voiture, ou le vélo, pour rejoindre un bois, une plage, ou tout autre endroit plaisant pour courir.

Le site unkm.fr permet notamment de calculer un itinéraire de course dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi. Sur Android, l’application 1km émet un signal sonore lorsque le périmètre est dépassé, tandis que sur iOS, l’application 100km permet aussi de déterminer le périmètre maximal.

  • Courir durant une heure maximum par jour

C’est l’autre règle importante à retenir : vous ne pouvez courir que durant une heure par jour.

  • Avoir une attestation de sortie et une pièce d’identité sur soi

Toute sortie doit se faire avec une attestation de sortie, cela vaut également pour le jogging. “Une seule attestation de déplacement dérogatoire suffit pour un adulte avec des enfants”, précise le site du gouvernement.

Il faut aussi avoir une pièce d’identité sur soi, sous peine d’être verbalisé.

  • Respecter les distances de sécurité et les gestes barrières

Lorsque vous courrez, veillez à rester le plus loin possible de toutes les personnes que vous croisez, en laissant au moins un mètre de distance entre vous. Veillez aussi à respecter les gestes barrières, et évitez de cracher par terre. 

Jogging en période de confinement : ce qui est autorisé

  • Courir tous les jours

Courir tous les jours, c’est aussi prendre le risque de se blesser, alors que les hôpitaux sont saturés.

  • Courir dans un parc, un jardin public, une forêt, sur une plage

Une différence majeure par rapport au premier confinement, est que les parcs, jardins publics et plages restent ouverts. Si vous avez la chance d’habiter à moins d’un kilomètre de l’un d’eux, vous pouvez y faire votre jogging. 

  • Courir sans masque

Il n’est pas obligatoire de porter un masque pour courir.

Jogging en période de confinement : ce qui est interdit

  • Se déplacer au-delà du rayon d’un kilomètre autour de chez vous pour aller courir

Vous devez courir à proximité de votre domicile. À moins que vous viviez en lisière directe d’une plage ou d’une forêt, vous n’avez pas le droit de vous y rendre pour courir, ni vous promener, d’ailleurs. Vous ne pouvez donc pas prendre votre voiture pour votre rendre à la plage ou forêt la plus proche, et courir. 

Précisons enfin que les personnels soignants déconseillent d’utiliser les installations sportives publiques installées en plein air.

  • Retrouver des gens pour pratiquer une activité sportive

Si vous n’êtes pas un.e sportif professionnel ou de haut niveau, la pratique d’une activité sportive doit être strictement individuelle.

  • Charge virale de la Covid-19 : quand est-on le plus contagieux ?
  • Période d’incubation de la Covid-19 : combien de temps sommes-nous contagieux ?

Source: Lire L’Article Complet