Jusqu’à quand durera le confinement ? Ce calculateur prédit la date

Ces dernières semaines, le nombre de contaminations quotidiennes au Coronavirus atteint des sommets. Santé publique France compte par exemple plus de 58 000 cas supplémentaires sur les dernières 24 heures. Inutile de dire que nous sommes bien loin des objectifs indiqués par Emmanuel Macron le 28 octobre dernier. Lors de l’annonce de la mise en place du confinement pour quatre semaines, le chef de l’Etat annonçait que le but était d’atteindre les 5 000 cas de contamination par jour pour mettre fin à cette mesure « difficile ».

  • Philippe Gosselin (LR): «Aujourd'hui Schengen est en grande partie un échec»

    Le Figaro

  • «Nous n'avons plus rien»: les Nicaraguayens sous les débris après l'ouragan Eta

    Le Figaro

  • Nagorny Karabakh: selon Erevan, trois civils tués dans des bombardements

    AFP

  • L'ouragan ETA, rétrogradé en tempête tropicale, balaye l'Amérique centrale

    AFP

  • Tempête Eta: les Guatémaltèques tentent de sauver leurs affaires des inondations

    AFP

  • Les Cubains surveillent de près l'élection présidentielle américaine

    AFP

  • Jacqueline Eustache-Brinio: «Face à l'islamisme, la riposte doit être nationale et européenne»

    Le Figaro

  • Marseille: 8 minutes de silence en hommage aux 8 victimes du drame de la rue d'Aubagne

    Le Figaro

  • Au Pakistan, des milliers de manifestantes contre la France

    AFP

  • Macron se dit "favorable" à refonder Schengen "en profondeur"

    AFP

  • Le télétravail augmente les risques d’addictions

    Gentside

  • Koh-Lanta – Les 4 terres : Laurent, professeur d'histoire menacé de décapitation sur Instagram

    Non Stop People

  • "Si on nous ferme, on nous tue": à Bayonne, les commerçants dans la rue

    AFP

  • Ces clous découverts à Jérusalem sont-ils ceux de la Sainte-Croix ?

    Gentside


  • Philippe Gosselin (LR): «Aujourd'hui Schengen est en grande partie un échec»
    Philippe Gosselin, député LR de la Manche était l'invité du Talk-Le Figaro ce vendredi 6 novembre. Il a assuré que «aujourd'hui Schengen est en grande partie un échec».


    Le Figaro


  • «Nous n'avons plus rien»: les Nicaraguayens sous les débris après l'ouragan Eta
    Le passage de l'ouragan Eta a fait 63 morts et des milliers de sinistrés en Amérique du sud. Au Nicaragua, des familles indigènes cherchent des objets qu'ils peuvent sauver des décombres. Ils déplorent un gouvernement qui « n'est pas venu nous rendre visite, ni nous demander comment on allait, ou du moins nous donner une bouteille d'eau ».


    Le Figaro


  • Nagorny Karabakh: selon Erevan, trois civils tués dans des bombardements
    Selon l'Arménie, trois civils ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi par des bombardements sur la région sécessionniste du Nagorny Karabakh. De son côté, l'armée azerbaïdjanaise dit avoir essuyé des tirs ennemis dans la ville de Terter et deux autres villages.


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

Si les hypothèses se dirigent de plus en plus vers la prolongation du confinement, Guillaume Rozier, data scientist, a créé Covid Tracker. Ce calculateur permet de déterminer la date de sortie du confinement.

Comment cela fonctionne ?

« Ce simulateur permet de calculer la durée du confinement en fonction de la valeur du taux de reproduction du Coronavirus (Re) sur chaque semaine. Plus le taux de reproduction est élevé, plus le confinement devra durer longtemps. », explique le site de Covid Tracker.

De façon plus claire, le taux de reproduction effectif (Re) est le nombre d’individus pouvant être contaminés par un seul malade. C’est donc ce chiffre qui compte pour les prédictions du calculateur. Ces dernières ont aussi été basées sur les données récoltées sur le Re pendant le premier confinement.

Quelle est la date prévue ?

Depuis des semaines, les scientifiques s’accordent à dire que ce confinement est beaucoup trop permissif et court par rapport à celui de mars. Une hypothèse partagée par Guillaume Rozier :

« On peut penser que la baisse du Re sera moins rapide parce que ce deuxième confinement n’est pas aussi strict, avec les écoles et lycées qui restent par exemple ouverts. », a-t-il expliqué à Futura Santé.

En prenant cela en compte, le confinement devrait être plus long que prévu. Le calculateur prévoit donc la date de fin entre le 10 et 30 décembre.

« Lors de la première vague, les pics ont été atteints entre le 1er et le 10 avril, pour un confinement le 17 mars. Donc, il s’écoule deux à trois semaines entre les mesures et leurs effets. », ajoute le scientifique.

Il va donc falloir prendre son mal en patience.

Source: Lire L’Article Complet