Kate Middleton soutient les personnes qui souffrent d’addiction

Kate Middleton a envoyé un message très important sur les réseaux sociaux. A l’occasion de la semaine de la sensibilisation à l’addiction au Royaume-Uni, la princesse de Galles a enregistré une vidéo dans laquelle elle s’adresse directement aux personnes qui en souffrent.

« Sachez que la dépendance n’est pas un choix. Personne ne choisit de devenir dépendant. Je veux que vous sachiez qu’il s’agit également d’un problème de santé grave. S’il vous plaît, ne laissez pas la honte vous empêcher d’obtenir l’aide dont vous avez si désespérément besoin. Les organismes caritatifs qui mènent la campagne « Taking Action on Addiction », ainsi que d’autres, travaillent dans tout le pays pour changer la vie des gens et les aider à se rétablir et à aller de l’avant. Ils sont là pour vous. Alors, s’il vous plaît, demandez de l’aide. Je sais que ce n’était pas un choix. Vous pouvez vous en sortir », a-t-elle déclaré dans une vidéo.

Santé mentale

Kate Middleton a également tenu à mettre en avant les efforts du Forward Trust pour aider les toxicomanes.

« La dépendance est un grave problème de santé mentale qui peut toucher n’importe qui, quel que soit son âge, son sexe, sa race ou sa nationalité. En tant que marraine de The Forward Trust, j’ai rencontré de nombreuses personnes qui ont souffert des effets de la dépendance. Les attitudes à l’égard de la dépendance changent », a-t-elle ajouté, tout en reconnaissant qu’il est encore nécessaire d’aller plus loin.

« Mais nous n’en sommes pas encore là où nous devons être. La honte de la dépendance empêche toujours les gens et les familles de demander de l’aide et des personnes perdent encore tragiquement la vie. En tant que société, nous devons reconnaître que la seule façon d’aider ceux qui souffrent est d’essayer de comprendre ce qui les a conduits à la dépendance, de faire preuve d’empathie et de compassion à l’égard de leur combat. »

Kate Middleton est devenue marraine du Forward Trust en 2021, mais l’engagement de la princesse de Galles pour la lutte contre l’addiction remonte à 10 ans, d’après People.

Source: Lire L’Article Complet