La Casa de Papel : pourquoi Nairobi a été tuée dans la Partie 4

Dévoilée le 3 avril 2020 sur la plateforme de streaming Netflix, la quatrième partie de La Casa de Papel a vu tomber l’un de ses personnages emblématiques : Nairobi. Mais pourquoi la production a-t-elle décidé de se séparer si tôt de la meneuse de la bande ?

C’est un twist dont on se souviendra. Dans la quatrième partie de La Casa de Papel, dévoilée sur Netflix le 3 avril 2020, Nairobi (Alba Flores) a été prise pour cible par César Gandía (José Manuel Poga), chef de sécurité de la banque d’Espagne et antagoniste principal de ce quatrième arc. Après avoir survécu à une blessure thoracique, la meneuse des Dalí a été abattue d’une balle dans la tête devant l’intégralité de son clan. Sur la Toile, sa mort n’a pas manqué de faire réagir les fans, dévastés d’apprendre que la plus charismatiques des braqueuses n’apparaîtrait pas dans l’ultime chapitre de La Casa.

Mais si la mort de Nairobi a suscité l’interrogation auprès de l’audience, le réalisateur de la série, Jesús Colmenar, avait en réalité une très bonne raison de se séparer du personnage d’Alba Flores. Dans une interview accordée au site Indian Express, il a expliqué que Nairobi n’aurait pas trouvé sa place dans la suite de la série : "Nairobi représentait en quelque sorte le cœur de la bande. Et je pense qu’elle aurait eu du mal à trouver sa place dans la suite, puisque c’est une saison de confrontation directe. Et Nairobi a toujours été un personnage différent, un personnage qui n’était pas pour la confrontation directe", a expliqué le producteur dans les colonnes d’Indian Express.

"Son héritage va inspirer les autres personnages"

Que les fans se rassurent, le Professeur et son équipe n’oublieront pas Nairobi dans la suite de leur mission, bien au contraire. "Son héritage va inspirer les autres personnages, c’est certain", promet Jesús Colmenar. Attendu le 3 septembre prochain sur Netflix, l’ultime chapitre de La Casa de Papel s’annonce aussi sombre qu’agressif, avec de multiples affrontements possiblement meurtriers entre les Dalí et les forces de police espagnoles. Álvaro Morte (Le Professeur), Úrsula Corberó (Tokyo), Jaime Lorente (Denver) et tous les autres ont d’ores et déjà confirmé leur retour.

Source: Lire L’Article Complet