La danse endiablée de "L’Opéra", la nouvelle série OCS

Pour la rentrée 2021, OCSMax va diffuser une nouvelle série de huit épisodes nous plongeants dans les coulisses de l’Opéra de Pairs. Intitulée L’Opéra, la série réalisée par Cécile Ducrocq et Benjamin Adam, est disponible le 7 septembre 2021.

Une étoile trop vibrante

C’est l’histoire d’une course contre la montre, contre soi, contre les autres. L’étoile Zoé Monin, 35 ans, a intensément brillé, jadis, mais un accident l’a fragilisée : depuis, fêtarde invétérée, elle enchaîne plus volontiers les shots de tequila que les sauts de biche.

Alors, un licenciement se profile. Sans compter la retraite qui arrive à grandes enjambées – 42 ans pour les danseur·ses de la maison. Sur le rythme d’un thriller, ses tentatives de remontada provoquent des montagnes russes d’émotions.

Un casting à la pointe

Elle a la grâce d’une ballerine, et pour cause : l’actrice et réalisatrice Ariane Labed, révélée dans les années 2010 par une poignée de films grecs haut de gamme, a longtemps caressé des rêves de danse classique, elle qui a passé dix ans au conservatoire des ballets du Rhin Mulhouse. Elle nous prouve, dans le rôle de Zoé, qu’elle a plus que de beaux restes.

En face d’elle, campant un directeur de la danse aussi ambitieux que réformateur (allô ! Benjamin Millepied ?), Raphaël Personnaz excelle à jouer les cyniques. Enfin, Suzy Bemba, formidable en Flora, danseuse noire qui n’a pas l’intention de se contenter du rôle de surnuméraire.

Pas de deux et crocs-en-jambe

Passons sur ces moments de pure danse dont l’intérêt chorégraphique laisse parfois à désirer. La force de la série, c’est d’ausculter l’Opéra de Paris comme une machinerie charmante mais vieillissante, où tout est politique : intrigues de palais (Garnier), frictions artistico-administratives, petits pas vers l’inclusivité – comme en témoigne, dans la vie réelle, la nomination récente de la Coréenne Sae Eun Park au rang d’étoile.

Un regard élégamment caustique sur ce temple de la beauté où tout n’est pas toujours beau à voir.

(*) De Cécile Ducrocq et Benjamin Adam. 8 épisodes. À partir du 7 septembre sur OCS Max.

Ce papier a été initialement publié dans le numéro 829 de Marie Claire, daté octobre 2021.

  • “Graines d’étoiles” : retour sur les pas des petits rats de l’opéra, en coffret DVD
  • Marie-Agnès Gillot : Portrait d’une étoile singulière

Source: Lire L’Article Complet