La liste des 22 fruits et légumes qu’il faut manger avec la peau

Tomates, bananes, kiwis, concombres… Leurs épluchures abritent des nutriments essentiels pour lutter contre le vieillissement des cellules et certains cancers notamment. Arrêtons de les jeter !

Souvent considérée comme trop épaisse, la peau des fruits et légumes est jetée à la poubelle. Un beau gâchis quand on sait que les épluchures regorgent de nutriments (vitamines, fibres, minéraux, antioxydants…) indispensables à notre santé. Maintenant vous savez !

Comment manger et préparer les fruits et légumes pour les cuisiner ?

Pour consommer la peau des fruits et des légumes, rien ne vaut un bon smoothie. Mixée, elle disparaît dans la boisson tout en apportant ses bienfaits nutritionnels. Privilégiez également les purées, soupes, gratins, flans ou la ratatouille où la peau ne gêne pas. N’oubliez pas non plus qu’il est conseillé de consommer les fruits et légumes crus pour avoir le plus de nutriments possible ! Sinon, vous pouvez opter pour une cuisson vapeur. Concernant la préparation avant cuisine, lavez bien la peau en la frottant avec une brosse ou une éponge grattante. En tous cas, pour consommer la peau, il est important de choisir des produits bio ou cultivés maison pour éviter les pesticides et autres intrants chimiques. Enfin, moins longtemps ils attendent d’être consommé, plus les légumes ont de nutriments donc mangez les rapidement si possible. L’astuce est de les acheter en petite quantité pour ne rien perdre !

⋙ Comment conserver les fruits et légumes plus longtemps ?

Pour quels fruits et légumes faut-il consommer la peau ?

Maintenant que vous savez comment consommer la peau des fruits et légumes, il ne vous reste plus qu’à connaître ceux qui sont à privilégier et pourquoi.

Chaque fruit et légume présente des apports différents donc il est important de varier les plaisirs pour avoir un bon équilibre. Dans la peau de la tomate on retrouve une grande quantité de naringinine (un anti-inflammatoire), vitamines A, B et C et de lycopène (antioxydant). On compte quatre à six fois plus de vitamines et antioxydants dans la peau de la pomme que dans sa chair. Celle de la poire et du concombre recèlent de fibres et vitamines. La peau de la nectarine est riche en potassium, bêta-carotène, fer, magnésium et vitamine E. Quant à la courgette, elle possède elle aussi son lot de des vitamines.

L’aubergine pleine de fibres, d’antioxydants et de minéraux est également un excellent laxatif ! La peau de kiwi – bien que peu appétissante – possède des fibres, du magnésium, du potassium et du zinc. D’ailleurs, en Nouvelle-Zélande, c’est très commun de manger sa carapace velue.

La peau des pommes de terre est un antioxydant et est riche en fer, vitamines K, manganèse, fibres et potassium. Les carottes ont des caroténoïdes. Ce sont des pigments naturels qui empêchent le vieillissement des cellules. La peau du panais également est riche en potassium et en fibres et celle du navet est un anti-cancer. Celle du poivron est largement constituée de vitamines A, B, C et E, d’oligo-éléments et de nombreux minéraux.

Les Indiens mangent la peau de la banane car elle est pleine de fibres, de vitamines C, B12 et B6 et de magnésium. Et la peau de l’avocat est un très bon antioxydant, tout comme son noyau d’ailleurs. Il est donc conseillé de consommer son noyau en petits morceaux. Enfin, la peau de la prune, patate douce, mangue, pêche, du chou-rave, kaki, kumquat et des haricots est également très bonne pour la santé.

Source: Lire L’Article Complet