La liste du matériel indispensable pour cuisiner selon Philippe Etchebest

Pour bien cuisiner, avoir les bons ustensiles est indispensable. Philippe Etchebest a établi, rien que vous, une liste de matériel à avoir absolument dans sa cuisine. La voici.

  • Philippe Etchebest

Pour réaliser des recettes de chefs ou bien même de simples pâtes au beurre, il faut avoir les bons ingrédients, oui… Mais il faut surtout et avant tout avoir le bon matériel. Et c’est un grand chef qui le dit ! Pour Philippe Etchebest, rien ne sert de s’encombrer en cuisine, mieux vaut miser sur la qualité. Voici alors, tout ce dont vous avez besoin pour une cuisine bien équipée !

La coutellerie

Que vous soyez un habitué des fourneaux ou totalement novice, toute cuisine devrait être équipée de couteaux de chef. Voici la liste de Philippe Etchebest !

  • Le couteau d’office :

C’est un petit couteau avec une lame courte et épaisse. Très maniable, il est idéal pour les tâches minutieuses.

  • Le filet de sole :

Grâce à sa lame longue, fine et souple, il s’utilise sur de multiples tâches pour la viande et le poisson : lever les filets de poisson, parer et dénerver la viande, trancher vos viandes cuites, etc.

  • L’éminceur :

Sa lame large, épaisse, rigide permet de belles découpes de légumes : ciselage d’herbes, julienne, brunoise, jardinière, mirepoix…

  • Le couteau à pain :

Et il ne sert pas qu’à couper le pain ! Grâce à ses dents il est très utile dans les tâches plus délicates : taille d’un gâteau, d’un feuilletage. Il peut aussi être utilisé sur les produits les plus durs : ananas, courges, melons… Il ne s’abîmera pas !

  • L’épluche légumes :

Le chef précise qu’il préfère la prise en main du modèle classique et la précision de sa pointe. Il sera aussi très utile pour faire des copeaux : parmesan, chocolat, noix de coco…

  • Le fusil :

Pour entretenir vos couteaux, il est nécessaire de les affiler avant chaque utilisation ! Et même en cours de recette, si elle est longue. Cette bonne habitude vous permettra de préserver vos couteaux sur le long terme.

  • La planche à découper :

Le chef Etchebest conseille de travailler sur une grande planche en bois. Pour l’entretien, nettoyez-la uniquement à la main et ne la laissez pas sécher dans de l’eau stagnante. Il est mieux de l’imperméabiliser en appliquant une huile inodore comme de l’amande ou du pépin de raisin avec un essuie-tout.

Astuce du chef : vous pouvez placer un torchon ou des caoutchoucs de bocaux sous votre planche pour qu’elle ne glisse pas pendant son utilisation.

Le matériel de cuisson

Pour bien cuire vos aliments, Philippe Etchebest vous conseille d’investir dans le matériel de cuisson suivant :

  • 3 poêles (20, 26 et 30 cm) :

Vous n’avez pas besoin de plus de 3 poêles. Anti-adhésives pour plus de simplicité. Avec un manche en Inox pour pouvoir les mettre au four.

  • 2 Casseroles (14 et 20 cm)

Une petite casserole pour vos sauces et une moyenne pour vos préparations. Préférez les bords évasés pour verser plus facilement les jus, sauces ou bouillon.

  • La sauteuse (24 cm)

C’est un intermédiaire entre la poêle et la casserole. Elle permet plusieurs types de cuisson : saisir, poêler, mijoter ou cuire à l’étouffée…

  • Le faitout (24 cm)

Sa largeur égale à sa hauteur offre un grand volume de cuisson. Utile pour vos plats à mijoter, pâtes ou légumes à l’anglaise. Idéal pour les grandes tablées.

  • Un couvercle (24 cm)

Souvent fourni avec le faitout, dans l’idéal il doit aussi s’adapter à votre sauteuse. Il va conserver la vapeur pour : accélérer une ébullition, réaliser une cuisson à l’étouffé ou à couvert.

  • Un plat à four

La taille dépendra bien évidemment de votre four. Le verre reste plus facile à nettoyer et plus résistant sur le long terme. C’est le plat universel, essentiel pour la plupart de vos plats à partager: gratin, lasagnes, rôti… Et même pour vos desserts : far breton, crumble, tiramisu…

Les ustensiles

En cuisine comme en pâtisserie, les ustensiles sont aussi très importants. Voici les plus essentiel à avoir.

  • La maryse :

Fini le gaspillage ! Grâce à elle vous ne perdrez plus rien de vos préparations. Et cela vous facilitera aussi le nettoyage.

  • Le fouet :

Préférez un fouet en acier inoxydable avec un manche large pour une bonne tenue.

  • La louche :

Ne vous encombrez pas d’une grande louche, une petite aussi nommé pochon (5cl) sera suffisante.

  • La spatule en bois :

Préférez la spatule à la cuillère en bois. Elle permet de retourner et récupérer tous les sucs.

  • La râpe :

Sans elle vous ne pourrez pas râper : ni le fromage, ni les légumes, ni les agrumes. Elle permet aussi de zester au moment du dressage.

  • L’araignée :

Elle vous servira aussi bien pour sortir les aliments de leur jus, bouillon, eau de cuisson que des huiles de friture.

  • La passoire :

La passoire vous sert bien sûr à égoutter ou rincer les aliments.

  • Le passe-bouillon :

C’est indispensable pour filtrer vos jus. Et pas de plat abouti sans jus. Il sert aussi pour obtenir des textures dignes d’un grand restaurant.

  • La balance :

La cuisine est une affaire de précision. Préférez une balance électronique avec la possibilité de Tarer. Pensez à la mettre bien à plat.

  • Le cul de poule :

C’est “l’homme à tout faire”, utilisé dans la plupart de vos recettes, mélanges, préparations, marinades… Un saladier arrondi fera très bien l’affaire.

  • Le rouleau :

Préférez-le en bois, car plus lourd. Ce classique de la pâtisserie peut aussi être utilisé en pilon. Une bouteille de vin pourra vous dépanner.

  • Les ciseaux :

Pas vraiment indispensable mais tellement pratique !

  • Le pinceau :

Préférez un pinceau en bois avec des fibres naturelles. Bien sûr, cela implique de le nettoyer rapidement à chaque utilisation et surtout de ne pas le laisser stagner dans de l’eau.

La tenue du cuisinier

Et oui, il ne suffit pas d’avoir le bon matériel pour se prétendre cuisinier, il faut aussi la tenue adéquate !

  • Le tablier :

C’est votre allié pour cuisiner, il vous protège de la chaleur et il vous protège des projections susceptibles de vous tacher. Si porter un tablier n’est pas vraiment obligatoire, c’est un bon réflexe à adopter quand on cuisine.

  • Les torchons :

Indispensable en cuisine, il vous en faut plusieurs. Pensez à changer régulièrement vos torchons et attention chaque torchon à son rôle, un pour essuyer les mains, un pour la vaisselle et un pour les surfaces.

Source: Lire L’Article Complet