L'astéroïde 2015 NU13 va "frôler" la terre ce samedi 9 janvier

Pour la première fois de l’année 2021, un astéroïde va “frôler” notre bonne vieille planète bleue ce samedi 9 janvier. Son nom : 2015 NU13. Selon le Centre d’étude des objets proches de la Terre (CNEOS) de la NASA, cet objet spatial mesurerait entre 1017 et 2230 pieds de diamètre, soit entre 310 et 680 mètres. Une estimation qui permet d’envisager que 2015 NU13 pourrait être jusqu’à plus de deux fois plus grand que la Tour Eiffel, qui mesure 300 mètres de haut.

  • États-Unis: dispositif de sécurité renforcé aux abords du Capitole

    Le Figaro

  • De fortes inondations submergent le centre de la Malaisie

    AFP

  • Philippe Juvin: «J'ai du mal à penser que l'on va passer à travers les gouttes»

    Le Figaro

  • Adorable moment où une chienne essaye d'embrasser un dauphin

    KameraOne

  • Australie: le variant britannique du coronavirus conduit à un reconfinement express à Brisbane

    Le Figaro

  • Covid-19: dans la ville australienne de Brisbane, des rayons de supermarchés dévalisés avant un nouveau confinement

    Le Figaro

  • Interview Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement

    Le Figaro

  • Stratégie vaccinale: Frédéric Valletoux critique le recours à un cabinet privé de conseils par le gouvernement

    Le Figaro

  • «Ils étaient pacifiques»: au lendemain de l’invasion du Capitole, les pro-Trump réagissent

    Le Figaro

  • Inde : le toit d'une maison s'effondre sous le poids de la neige

    KameraOne

  • Cet adorable girafon est né le jour de l'An en Thaïlande

    KameraOne

  • A Chamrousse, l'espoir de sauver la saison de ski s'amenuise

    AFP


  • États-Unis: dispositif de sécurité renforcé aux abords du Capitole
    La sécurité a été renforcée autour du Capitole américain, deux jours après l'assaut de partisans du président Donald Trump dans le bâtiment à Washington. Des barrières de un mètre ont été érigées et resteront en place un mois, selon le secrétaire de l'armée américain.


    Le Figaro


  • De fortes inondations submergent le centre de la Malaisie
    De fortes inondations ont submergé des villes dans le centre de la Malaisie et ont contraint près de 50.000 habitants à évacuer alors que au moins quatre personnes ont perdu la vie. Flooding hits the country's east coast during the rainy season annually and regularly results in mass evacuations, but people in some areas say this year's are the worst in decades.


    AFP


  • Philippe Juvin: «J'ai du mal à penser que l'on va passer à travers les gouttes»
    «Quand je vois la Grande-Bretagne, quand je vois l'Allemagne qui s'enflamment, j'ai un peu de mal à penser que l'on va passer à travers le gouttes» s'est inquiété le chef des Urgences de l'hôpital Pompidou et maire de la Garenne Colombes qui était vendredi l'invité du Talk-Le Figaro. «Il faut arrêter de se dire que la troisième vague va arriver, il faut se préparer» a martelé le Républicain.


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Un voyage à plus de 54.000 km/h

L’immense masse rocheuse devrait se trouver au plus proche de la Terre aux environs de 4h16 du matin, moment auquel il sera tout de même distant de quelques 3,5 millions de kilomètres. Aucun risque donc que l’astéroïde ne provoque une apocalypse, qui serait singulièrement mal venue après une année 2020 assez compliquée.

Lors de son passage près de la Terre, 2015 NU13 voyagera à la vitesse de 33.700 miles par heure, soit un peu plus de 54.000 km/h ou environ 45 fois plus rapide que la vitesse du son. L’astéroïde fait partie des 100 plus grandes roches spatiales qui devraient s’approcher de notre monde dans les 365 prochains jours, selon le CNEOS.

Un “objet géocroiseur”

Le plus gros objet qui croisera la route de la Terre en 2021 est connu sous le nom de FO32 2001, et sera à proximité de notre planète le 21 mars prochain. Tout comme NU13 2015, il est classifiés parmi les “objets géocroiseurs”, ce qui signifie qu’il passe à faible distance de l’orbite terrestre.

Certains de ces objets géocroiseurs peuvent aussi être considérés comme “potentiellement dangereux” lorsqu’ils mesurent plus de 140 mètres de diamètre et que leur trajectoire les amène à moins de 6,4 millions de kilomètres de l’orbite terrestre.

Et le phénomène est d’ailleurs loin d’être isolé : en 2020, de nombreux astéroïdes sont passés à proximité immédiate de la Terre. Le dernier en date, l’astéroïde 2020SW, gros comme un bus scolaire, était passé à environ 22.000 kilomètres d’altitude, en dessous de l’orbite des satellites géostationnaires qui gravitent autour de notre planète.

Source: Lire L’Article Complet