Le grand jour est arrivé pour Britney Spears sur sa tutelle

A près de 40 ans, elle veut faire entendre sa voix. Pour la première fois depuis sa mise sous tutelle en 2008, la chanteuse Britney Spears va s’adresser directement à la justice, mercredi. Au printemps, son avocat avait demandé au tribunal de Los Angeles d’écarter son son père, Jamie Spears, qui cogère le patrimoine de sa fille – désormais en partenariat avec une institution financière – assurant que la chanteuse avait « peur » de lui.

Qu’est-ce qu’un « conservatorship » ?

Comparable à un régime de tutelle, l’accord de « conservatorship », imposé en 2008, stipule que Britney Spears n’a plus de contrôle décisionnaire sur deux fronts : son patrimoine, estimé à 60 millions de dollars, et sa personne. Une telle décision peut être prise pour une personne âgée souffrant d’un déclin cognitif ou en cas de troubles mentaux. Au cours de sa longue période de dépression qui avait suivi son divorce avec Kevin Federline en 2006, et la perte de la garde de ses enfants en 2007, Britney Spears avait connu une descente aux enfers très médiatisée et avait été hospitalisée en psychiatrie contre son gré.

Qui est en charge de la tutelle ?

Le père de la chanteuse, Jamie Spears, contrôlait jusqu’en 2019 les deux aspects – personnel et financier – de la tutelle. En 2019, il a abandonné la gestion de la vie personnelle de Britney Spears suite à des soucis médicaux. Il a été remplacé de manière temporaire par Jodi Montgomery, une tutrice professionnelle chargée de jouer les intermédiaires avec l’équipe médicale qui suit Britney Spears. Elle a également le pouvoir de décider qui peut rendre visite à l’interprète de Baby One More Time. Cette dernière a demandé via son avocat que sa tutrice soit confirmée de manière permanente. Du côté des finances, un juge a refusé de retirer la gestion à Jamie Spears l’an dernier, mais lui a imposé un cogérant professionnel, Bessemer Trust. Sa décision court au moins jusqu’à septembre 2021.

Que va dire Britney Spears ?

On l’ignore. Son avocat a simplement indiqué qu’elle voulait s’adresser « directement » à la cour. Selon les médias américains, elle devrait le faire en visioconférence sans être présente au tribunal. Au printemps, il avait indiqué que la chanteuse avait « peur » de son père.

Quel est le rôle du mouvement #FreeBritney ?

Les récents rebondissements ont ravivé la campagne #FreeBritney (#LibérezBritney) orchestrée dans la rue et sur les réseaux sociaux par certains fans, persuadés que la chanteuse est maintenue contre son gré sous tutelle et qu’elle envoie des appels à l’aide codés sur son compte Instagram. L’intérêt pour la saga judiciaire et psychiatrique de Britney Spears a été relancé récemment par la diffusion d’un documentaire, Framing Britney Spears, qui explore la dégradation de la santé mentale de la star et son traitement, parfois cruel, par certains médias.

Source: Lire L’Article Complet