Le Seigneur des Anneaux : au moins trois accidents sérieux sur le tournage de la série Amazon

La saga de JRR Tolkien déjà adaptée en film sort bientôt sur les petits écrans, mais le tournage de la série ne se déroule pas comme prévu. Amazon Prime Video a tenu à se défendre face aux accusations.

Le plateau de tournage de la série Le Seigneur des Anneaux en Nouvelle-Zélande aussi dangereux que le Mordor ? Ce sont des déclarations qu’Amazon Prime Vidéo dément vigoureusement depuis l’annonce de plusieurs accidents de cascadeurs pendant la production de cette série événement. C’est le New Zealand Herald qui a rapporté le vendredi 2 juillet que "au moins trois cascadeurs ont été gravement blessés" sur le tournage. Autre problème : parmi ces trois blessés, deux ont nécessité une opération chirurgicale qui n’aurait pas été déclarée à l’organisme de réglementation de la santé et de la sécurité au travail de Nouvelle-Zélande, WorkSafe.

Suite à ces déclarations, Amazon – qui a investi plus de 460 millions de dollars dans la première saison de la série – s’est exprimé à l’attention du New Zealand Herald et de Variety, qui avait repris l’info, pour rétablir la vérité. Selon leur communiqué, Amazon Studios respecte les protocoles de sécurité de WorkSafe et du gouvernement néo-zélandais. Par ailleurs, ils ont aussi déclaré "prendre très au sérieux le bien-être physique et mental de tout le casting ainsi que de l’équipe du tournage. C’est une priorité pour l’équipe de production de respecter les règles de sécurité de WorkSafe et d’être en accord avec les règlementations gouvernementales en place. Toute allégation stipulant que les activités qui prennent place sur le plateau ne sont pas sécurisées est complètement infondée".

Un taux de blessures de 0,068%

D’après le New Zealand Herald, la cascadeuse Dayna Grant, qui a notamment travaillé sur Mad Max : Fury Road ou encore Wonder Woman : 1984, a pourtant subi en mars 2021 une importante blessure à la tête qui n’a pas été déclarée auprès de WorkSafe. Toujours selon le site néo-zélandais, la blessure nécessite une intervention chirurgicale pour laquelle un appel aux dons a été lancé. Une autre blessée, Elissa Cadwell, a quant à elle reçu 500 000 dollars néo-zélandais pour, selon une source proche de Variety, couvrir les frais de ses blessures et de son retour à son domicile. Contactées par Variety, ni Dayna Grant ni Elissa Cadwell n’ont souhaité s’exprimer concernant ces déclarations. Malgré ces faits, ladite source constate cependant un taux de blessures de 0,068% sur le tournage, dont la majorité se limite à des foulures ou des ecchymoses.

Source: Lire L’Article Complet