Les moments marquants d'esport de 2021

Malgré la pandémie, la scène esport a pu continuer à vivre malgré l’absence de public et d’autres problèmes. Retour sur les bons et moins bons moments d’esport de cette année 2021.

Bien évidemment, le milieu esportif a lui aussi été touché par la pandémie, forçant la plupart des compétitions à se jouer sans public ou devant très peu de personnes. Ça a même donné lieu à des fiascos assez monumentaux, mais il faut reconnaître que l’esport a su s’adapter à la situation assez bien et on a eu droit à quelques beaux moments que ça soit sur LoL, Counter Strike ou autres. On fait le point sur les dix moments les plus marquants de l’année.

10. Valorant s’installe petit à petit

Riot a fait le bon choix en laissant la scène Valorant se développer en semi-autonomie. Les équipes répondent présent, les scènes des événements sont belles et la compétition est agréable à regarder. On peut s’attendre à de belles choses pour 2022 de ce côté là.

9. Le mercato bordélique de LoL

Cette année, le mercato a été particulièrement horrible. Des joueurs emblématiques sans équipe, une fuite de talents vers l’Amérique du nord, des structures faisant des choix discutables dans sa communication et des dramas entre joueurs… Bref, c’était pas fou à suivre si ce n’est le coup de poker de Karmine avec Rekkles et Vitality avec Perkz.

8. La France, terre de Rocket League

Notre cher pays est quand même un beau producteur de joueurs pro de Rocket League. Les français Alex « Extra » Paoli, Evan « M0nkey M00n et l’espagnol Marc « MaRc_By_8. » Domingo ont enfin pu prouver leur valeur en tant que meilleure équipe de Rocket League du monde, un statut qu’ils ont pu imposer lors d’un événement physique, fait assez rare en 2021.

7. Quand le FBI intervient

Quand une triche sur la scène Counter-Strike est tellement importante que le FBI intervient pour enquêter, ça ne peut que marquer les esprits. De nombreux joueurs s’arrangeaient pour truquer les matchs et les paris à un point où l’organisation a dû faire appel au gouvernement pour les aider dans l’enquête.

6. Damwon ne passe pas

Damwon est considérée comme l’équipe de LoL la plus forte du monde et Showmaker comme le joueur le plus skillé de sa génération. Et pourtant, l’équipe n’a pas réussi à s’imposer en finale des Worlds contre les chinois d’EDG, créant un véritable raz de marée de joie en Chine.

5. Sony rachète l’EVO

La plus grosse compétition de Versus Fighting a été racheté cette année par Sony et si on n’a pas encore la totalité des tenants et aboutissants de ce rachat, ça risque d’être intéressant de voir un constructeur de consoles et éditeur de jeux en tant que propriétaire dans les années à venir et si ça va influencer la tenue de l’événement.

4. La retraite de Ceb

L’un des plus grands joueurs de DOTA 2 de l’histoire a annoncé cette année son départ à la retraite. Le français Sébastien « Ceb » Debs a brillé pendant sa carrière chez OG et beaucoup de fans du jeu de Valve ont forcément été touchés par son départ. Un grand parmi les grands.

3. L’étoile française

Clément « Clem » Desplanches a 19 ans et il est le nouvel espoir de la scène StarCraft II. Avec ses deux victoires à la Dreamhack cette année, le jeune français s’impose comme un adversaire redoutable. Un joueur extrêmement impressionnant pour son âge et qui est capable de rivaliser avec les plus grands joueurs SCII.

2. Natus Vincere intouchables

Après une grosse domination de la scène Counter-Strike, Astralis a fini par s’effondrer et NaVi n’a pas hésité une seconde pour prendre leur place. De leur perfect à Stockholm au leur dernière victoire de l’année à Copenhague il y a quelques jours, l’équipe menée par Oleksandr « s1mple » Kostyliev est juste beaucoup trop forte.

1. La success story de Karmine Corp.

Comment ne pas terminer par là ? Une équipe LoL double championne d’Europe, une fan base de plus en plus grande avec des ultras extrêmement fidèles et le recrutement de Rekkles… Bref, Kameto et Prime ont réussi à créer une machine qui fonctionne terriblement bien et donne des idées à d’autres avec notamment l’influenceur espagnol Ibai qui s’est associé au footballeur Gerard Piqué pour créer sa propre équipe.


Source: Lire L’Article Complet