Lille métamorphosée à la sauce « Utopia »

  • A Lille, les festivités d’Utopia s’échelonneront entre mai et octobre 2022.
  • La grande parade d’ouverture doit avoir lieu samedi en fin de journée.
  • Dès maintenant, les métamorphoses urbaines sont à découvrir dans toute la ville.

Utopia, c’est le nouvel opus de la série commencée par Lille3000 il y a dix-huit ans à l’occasion de Lille, Capitale européenne de la culture. Depuis, la ville et l’organisateur n’ont presque rien changé au déroulement des événements, hormis le contenu évidemment. On retrouve une fois encore les fameuses « métamorphoses urbaines » dont 20 Minutes vous propose un petit échantillon en vidéo.

Pour cet événement de Lille3000, qui s’ouvre samedi, le thème retenu est celui des liens qui unissent l’Homme au vivant. « Utopia proposera les visions d’artistes, d’inventeurs, de créateurs et de scientifiques qui interrogent la hiérarchie entre les hommes et la nature », explique l’organisation. C’est parfois très clair, parfois alambiqué, mais toujours spectaculaire.

De la plus impressionnante à la plus étrange

Tout se déroulera entre le 14 mai et le 2 octobre, conférences, expos, événements, parades d’ouverture et de clôture… Et les désormais très attendues « métamorphoses urbaines ». Il s’agit d’installations disséminées principalement à Lille, mais aussi dans la métropole, accessible au public gratuitement et librement.

La plus spectaculaire est certainement celle intitulée « Moss people », réalisée par Kim Simonsson le long de la « rambla » que constitue la rue Faidherbe. La plus impressionnante est l’œuvre de Joana Vasconcelos qui déploie ses tentacules en gare de Lille-Flandres. La plus WTF pour nous est la « maison du géant Maxitos », de Jean-François Fourtou, qui a poussé Îlot Comtesse. Et la plus étrange, sans doute le « cubiKron3.0 » d’Eric Baudart, face au Palais de justice. Il y en a plein d’autres à découvrir dans notre vidéo ou en vous rendant sur place…

Source: Lire L’Article Complet