Lizzo pense que la cancel culture est devenue n’importe quoi

Pour Lizzo, la cancel culture est devenue « une mode » et s’est complètement éloignée des vrais problèmes auxquels elle s’adressait au départ. « Ça pourra sembler sorti de nulle part, mais ça me pèse sur le cœur… La cancel culture est une appropriation », a écrit l’artiste sur Twitter.

« Il y avait de vraies indignations exprimées par des gens réellement marginalisés mais désormais c’est devenu un truc à la mode mal utilisé et mal dirigé. J’espère qu’on pourra mettre un terme à tout ça et diriger notre indignation vers les vrais problèmes. »

L’unanimité

Des propos qui ont remporté l’approbation de nombreux internautes, certains n’ayant pas hésité à pousser la réflexion de Lizzo un peu plus loin. « Je ne veux pas que les gens se fassent rayer de la carte. Je veux que les gens soient *tenus responsables* et assument les conséquences de leurs mauvaises actions/crimes. Est-ce trop demander ? », a commenté une internaute. Un autre a rapproché le dévoiement de la « cancel culture » à l’usage détourné de la notion de « wokisme » : « Tu m’as rappelé la façon dont les nationalistes blancs se sont appropriés le terme “woke” en l’instrumentalisant contre la communauté qui l’avait forgé. »

Notons par ailleurs que les propos de Lizzo sont intervenus alors qu’elle a elle-même été victime de la « cancel culture » au point de devoir changer les paroles de l’une de ses chansons.

Source: Lire L’Article Complet