Lutte contre le harcèlement scolaire : Jonathan Destin est mort

Après des années de supplice à l’école qui l’ont conduit à une violente tentative de suicide, Jonathan Destin avait fait de la lutte contre le harcèlement scolaire la mission de sa vie. A l’âge de 27 ans, il s’est éteint chez sa mère, dans son sommeil.

Harcelé dans plusieurs établissements, durant plusieurs années

Parti à 27 ans, dans des circonstances encore indéfinies, Jonathan Destin a vécu une enfance et une adolescence épouvantables, objet de brimades perpétuelles a l école, au collège, et dans deux lycées professionnels, à savoir depuis le cM2 jusqu'à ses 16 ans, donc : " Pendant six ansils m'ont harcelé. Ils m'ont battu, ils m'ont racketté, ils m'ont dit qu'ils tueraient mes parents "a -t-il témoigné auprès de la Voix du Nord. Un harcèlement scolaire insoutenable, qui le conduit le 8 février 2011 à s immoler par le feu, avant de se jeter dans la Deûle. Sauvé de justesse, Jonathan ne sortira pas indemne de sa tentative de suicide : brûlé à 72%, il subira dès lors 23 opérations, deux mois et demi de coma, trois années d hospitalisation et des séquelles incessamment douloureuses selon le quotidien régional.

  • Harcèlement scolaire : appli, que faire, que dit la loi ?

    [HARCELEMENT A L'ECOLE]. L'association Marion La Main Tendue lance l'application gratuite Kolibri, destinée à détecter les signaux faibles du harcèlement et du cyberharcèlement.

Mission première dans la lutte contre le harcèlement scolaire : libérer la parole

Mais miraculeusement vivant, Jonathan s était alors investi d une mission : libérer la parole et lutter contre le harcèlement scolaire, sous toutes les formes que ce soit. Après de nombreux témoignages dans les médias et l écriture d'un livre, Condamné à me tuer (éditions XO, 2013) , son histoire a également été adaptée sur le petit écran dans le téléfilm "Le jour où j'ai brûlé mon cœur", avec Michael Youn et Camille Chamoux. Sa voix, son message, l'avaient porté jusqu'à collaborer avec des célébrités comme Nicolas Sirkis en 2019, lors d'une grande campagne de sensibilisation dans les établissements scolaires. Le chanteur du groupe Indochine a d'ailleurs témoigné en peu de mots sur Twitter sa peine et son amitié éternelle pour le jeune homme.

Si à l'époque, Jonathan, accablé par la peur et la honte, n'avait parlé six années durant de son calvaire, le jeune homme était bien décidé depuis sa sortie de l'hôpital à libérer la parole des victimes. De collèges en lycées, Jonathan n'a eu de cesse de marteler la première ligne de défense à adopter en cas de harcèlement : "Il faut en parler. Ne pas se taire en tout cas. À une personne de confiance. Et s'il le faut, avertir la police car le harcèlement est puni par la loi. "avait-il déclaré au moment de la sortie du téléfilm en 2018, le répétant l'année suivante à l'occasion d'une mission de sensibilisation : " libérer la parole, c'est la première chose à faire. C'est le geste qui sauve. Ensuite, dire ce que risquent les harceleurs au niveau pénal, c'est très bien aussi car souvent les enfants pensent que c'est juste un jeu. J'ai envie que les choses bougent. Le harcèlement, pour l'arrêter, il faut en parler. "

Lutte contre le harcèlement scolaire : que va mettre en œuvre le ministre de l'Education Pap  NDiaye?

En pleine refonte de l'école avec son projet d'école inclusive, le ministre de l'Education Pap NDiaye a largement parlé des cinq grands axes qu'il compte développer lors de son mandat, sans toutefois y inclure la lutte contre le harcèlement scolaire.

  • Qu'est ce qui va changer à l'école avec Pap Ndiaye ?

    Dans une lettre directement adressée aux 900 000 enseignants, Pap Ndiaye a présenté les grandes directives de son projet à la tête de l'Education Nationale. Social, inclusif mais aussi scolaire, le ministre compte bien sur l'aide ses fonctionnaires pour le mener à bien.

A l'occasion d'une conférence à Sciences Po en juillet dernier, le ministre avait laconiquement répondu à une étudiante qui l'interrogeait sur ce sujet qu'il tentera d'améliorer ce chapitre durant son mandat, a rapporté France Bleu. Vendredi 26 août prochain, aura lieu sa conférence de presse de rentrée. Nul doute que le ministre sera interrogé à ce sujet, moins d'une semaine avant la rentrée scolaire 2022-2023.

Source: Lire L’Article Complet