Meghan Markle a accouché d’une petite fille, Lilibeth Diana

Meghan Markle et le prince Harry ont accueilli leur deuxième enfant ce 4 juin, à 11h40. La petite fille se prénomme Lilibeth, en hommage à Elizabeth II (surnommée Lili), et son deuxième prénom Diana, fait honneur à la mère du prince Harry.

  • Meghan Markle accouchement
  • Prénom Lilibeth Diana
  • Nationalité britannique ou américaine ?
  • Rang dans l’ordre de succession
  • Grossesse de Meghan Markle
  • Interview de Meghan et Harry
  • Meghan Markle fausse couche

Meghan Markle a accouché d’une petite Lili Diana

[Mise à jour du 6 juin à 21h50]. Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé la naissance de leur deuxième enfant : une petite fille prénommée Lilibeth Diana Mountbatten-Windsor (surnommée Lili). La petite sœur d’Archie a vu le jour ce vendredi 4 juin à 11h40 à l’hôpital Santa Barbara, en Californie et pesait environ 3,5 kilos. Meghan et son bébé se portent bien et sont rentrées à la maison. “Le 4 juin, nous avons eu la chance d’accueillir notre fille Lili. Elle est plus que nous n’aurions jamais pu imaginer, et nous restons reconnaissants pour l’amour et les prières que nous avons ressentis à travers le monde. Merci pour votre gentillesse et votre soutien continus pendant cette période très spéciale pour notre famille” ont témoigné les heureux parents.

D’où vient le choix du prénom Lili ?

Le prénom Lili rend hommage à la reine Elizabeth II ainsi qu’à la mère défunte du prince Harry. Lili porte le nom de son arrière-grand-mère, Sa majesté la reine, dont le surnom dans la famille est Lilibet. Son deuxième prénom, Diana, a été choisi pour honorer sa défunte grand-mère bien-aimée, la princesse de Galles” précisent les jeunes parents dans un communiqué du 6 juin. 

Nationalité britannique ou américaine ?

Quelle nationalité aura la petite sœur d’Archie qui, contrairement à lui, n’est pas née sur le sol britannique ? Lili Diana aura automatiquement la nationalité américaine puisqu’elle est née aux Etats-Unis, mais aussi la nationalité britannique si ses parents le souhaitent. “La citoyenneté britannique est normalement transmise de façon automatique, d’une génération à l’autre, pour les enfants nés en dehors du Royaume-Uni”, précise le site du gouvernement britannique. La petite fille aura donc la double nationalité américaine et britannique si ses parents effectuent une demande en bonne et due forme.

Quel rang dans l’ordre de succession ?

Lili Diana est le 11e arrière-petit enfant de la reine Elizabeth II. Le deuxième enfant de Meghan et Harry se place ainsi 8e dans l’ordre de succession au trône britannique. 

Comment s’est passé la grossesse de Meghan Markle ?

La deuxième grossesse de Meghan Markle fut éprouvante. “Meghan ne dort pas, a beaucoup de nausées et elle a dû annuler quelques obligations professionnelles (…) Ça ne se passe pas aussi facilement que sa dernière grossesse“, avait déclaré un proche à In Touch Weekly.

Une annonce de grossesse en hommage à Lady Di

Les premiers mois, Meghan Markle a également caché sa grossesse, notamment parce qu’elle avait déjà fait une fausse couche, et qu’elle a souhaité attendre la Saint-Valentin pour annoncer l’heureux événement. “Nous pouvons confirmer qu’Archie va être grand frère (…) Le Duc et la Duchesse de Sussex sont fous de joie d’attendre leur deuxième enfant“, avait déclaré le représentant du Prince Harry et de Meghan Markle auprès des médias britanniques. Pour l’occasion, une photo en noir et blanc du couple avait été dévoilée. On y découvrait la future jeune maman avec un joli baby bump, la tête posée sur la jambe de son époux. En annonçant sa grossesse ce 14 février 2021, Meghan Markle rendait hommage à Ladi Dy. Un clin d’oeil qui n’est pas passé inaperçu. C’est en effet le 14 février 1984 que la princesse Diana avait elle aussi dévoilé, il y a tout juste 37 ans, être enceinte du prince Harry, précisait le journaliste Omid Scobie, spécialisé dans la famille royale et auteur de la biographie Meghan et Harry : libres ! 

Interview de Meghan et Harry : le point sur leurs révélations

Ce 7 mars a été diffusée sur CBS la première grande interview de 90 minutes de Meghan Markle et du prince Harry depuis le Megxit. Le duc et la duchesse de Sussex se sont longuement confiés à Oprah Winfrey concernant l’intégration de Meghan Markle au sein de la monarchie, sa deuxième grossesse, la pression médiatique subie mais aussi les relations compliquées qu’ils entretiendraient avec la famille royale. Meghan Markle a notamment confié qu’elle avait eu des pensées suicidaires lorsqu’elle se trouvait dans la famille royale. “Je ne voulais tout simplement plus être en vie. Et c’étaient des pensées constantes, terrifiantes, réelles et très claires“, a-t-elle raconté avant d’ajouter que certains membres de la couronne s’étaient interrogés sur la couleur de peau de son fils Archie avant sa naissance.  “(Ils ont eu) des inquiétudes (…) quant à savoir à quel point sa peau serait foncée“, “ce que ça voudrait dire et à quoi cela ressemblerait“, a indiqué Meghan Markle. Le Prince Harry a, quant à lui, regretté d’avoir été “lâché” par son père le prince Charles, lorsque Meghan était la cible de critiques. “Il a vécu quelque chose de similaire. Il sait ce qu’est la douleur“, a expliqué le duc de Sussex en ajoutant qu’il était conscient que son père et son frère William étaient “prisonniers” en raison de leur fonction. Enfin, le couple a aussi indiqué qu’ils attendaient une petite fille. “Avoir un garçon, puis une fille, que peut-on demander de plus?“, s’est réjoui le prince Harry. Après une fausse couche en juillet dernier, la petite sœur d’Archie viendra agrandir la famille en été prochain. Deux jours après l’interview, la reine Elizabeth II s’est dite attristée suite aux déclarations de Meghan et Harry. “Toute la famille est attristée d’apprendre à quel point les dernières années ont été difficiles pour Harry et Meghan”, précise-t-elle dans un communiqué du palais de Buckingham. “Les questions soulevées, en particulier celle du racisme, sont préoccupantes. Bien que les témoignages puissent varier, ils sont pris très au sérieux et seront traités par la famille en privé. Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres très aimés de la famille” a-t-elle assuré.

Meghan Markle a fait une fausse couche : “perdre un enfant, un deuil insupportable”

Le 25 novembre 2020, Meghan Markle avait confié au New York Times qu’elle avait malheureusement fait une fausse couche durant l’été 2020 “C’était un matin de juillet qui commençait aussi normalement que n’importe quel autre jour : préparer le petit déjeuner. Nourrir les chiens. Prendre des vitamines. Après avoir changé la couche (de Archie, ndlr), j’ai ressenti une grosse crampe. Je me suis laissée tomber doucement sur le sol, Archie dans les bras, en chantant une berceuse pour que nous soyions le plus calme possible, la douce mélodie contrastant fortement avec le pressentiment que j’avais, que quelque chose n’allait pas. Je savais, tout en ayant mon premier enfant dans les bras, que je perdais le deuxième” déclarait l’épouse du Prince Harry. “Quelques heures plus tard, je me suis allongée sur un lit d’hôpital, tenant la main de mon mari. Je sentis la moiteur de sa paume et embrassais ses pliures, humides de nos larmes. […] J’ai essayé d’imaginer comment nous guéririons“.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Meghan Markle, qui cherche habituellement à préserver sa vie privée, avait choisi de s’exprimer sur cette douloureuse expérience 4 mois plus tard, le temps de s’en remettre peu à peu. “Perdre un enfant signifie supporter un deuil insupportable, un chagrin vécu par beaucoup, mais dont peu de personnes parlent. Dans la douleur de notre perte, mon mari et moi avons découvert que dans une pièce de 100 femmes, 10 à 20 d’entre elles auraient souffert d’une fausse couche” avait confié la duchesse de Sussex.

Source: Lire L’Article Complet