Mer Noire : La Russie ouvre le feu sur un navire britannique

Tensions inédites sur la mer Noire. La Russie se contredit…

Tensions militaires sur la mer noire hier. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le ministère russe de la Défense, cité par les agences de presse ce midi. Après une étape à Istanbul, le destroyer HMS Defender de la marine britannique est entré dans les eaux territoriales russes en mer Noire.“Le destroyer a reçu un avertissement (…) Il n’a pas réagi à l’avertissement”, a expliqué le ministère. Un navire de patrouille frontalière et un avion Su-24M ont donc tiré “des coups de semonce”, des tirs sans dégâts physiques, mais qui visent à intimider. Une décision des russes qui a porté ses fruits puisque le navire britannique a ensuite quitté leurs eaux, mettant fin à l’incident. Pourtant, la Russie revient sur ses déclarations

???????? ALERTE INFO – Le ministère russe de la défense dément avoir effectué des tirs de sommations sur le navire britannique et évoque “un exercice d’artillerie” en Mer Noire. (communiqué)

Si le sénateur russe, Sergei Tsekov, a qualifié les manœuvres du navire britannique de “violation flagrante des normes internationales” pour justifier ces coups de semonce, la Russie a ensuite fait marche arrière… En effet, elle aurait dans un communiqué démenti ces attaques et précise qu’il s’agissait d’un “exercice d’artillerie” en mer Noire. Si les accrochages impliquant des avions ou des navires aux frontières russes ne sont pas rares, surtout lors de périodes de tensions avec les Occidentaux, ces coups de semonce sont une première. Une énième polémique autour de la Russie…

Source: Lire L’Article Complet