Microkyste au visage : comment s’en débarrasser ?

Disgracieux, le micro-kyste au visage peut être enlevé par un médecin dermatologue. On fait le point avec une spécialiste.

  • FEMME ACTUELLE – Déconfinement le 3 mai : Gabriel Attal en dit plus sur la "première étape" de réouverture

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Camille Cerf : victime d'un accident de voiture, elle prend la parole sur Instagram

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Le couvre-feu bientôt prolongé après 19 heures? Emmanuel Macron l'envisage

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Cyril Féraud en tournage et bientôt acteur dans une série culte : les premières images dévoilées

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Combien de temps conserver ses aliments au congélateur

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE- Florian Zeller: les confidences d'un père oscarisé

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Nikos Aliagas se confie sur son rôle de papa : "J'élève mes enfants mais ils m'élèvent aussi"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Aude ("L'amour est dans le pré") à bout : son message très inquiétant sur Instagram

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Florian Zeller : 5 choses à savoir sur l'écrivain récompensé aux Oscars 2021

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marie-Sophie Lacarrau atteinte de la Covid-19 : elle ne présentera pas le JT de 13h de TF1

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Mort d'Yves Rénier : il rêvait de voir "toutes les femmes de sa vie" réunies à ses obsèques

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marine DELTERME, le secret de la longévité de son couple avec Florian Zeller

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Michel Drucker : pourquoi Jean-Pierre Pernaut l’a fait hésiter sur la suite de sa carrière

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Chantal Ladesou : quelle sorte de grand-mère est-elle auprès de ces cinq petits-enfants ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Affaire Sarah Halimi : François Berléand évoque sa “honte d’être français”

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Margaux ("N'oubliez pas les paroles") : ce qu'elle pense de Baptiste, l'actuel maestro de l'émission

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Déconfinement le 3 mai : Gabriel Attal en dit plus sur la "première étape" de réouverture
    FEMME ACTUELLE – Déconfinement le 3 mai : Gabriel Attal en dit plus sur la "première étape" de réouverture


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Camille Cerf : victime d'un accident de voiture, elle prend la parole sur Instagram
    FEMME ACTUELLE – Camille Cerf : victime d'un accident de voiture, elle prend la parole sur Instagram


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Le couvre-feu bientôt prolongé après 19 heures? Emmanuel Macron l'envisage
    FEMME ACTUELLE – Le couvre-feu bientôt prolongé après 19 heures? Emmanuel Macron l'envisage


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Microkyste au visage : de quoi s’agit-il exactement ?

Micro-kyste au visage : définition. Le microkyste au visage (que l’on appelle aussi ” comédon fermé “) résulte de deux facteurs : une hyperstimulation des glandes sébacées (ces glandes qui produisent le sébum, sous la peau) et la présence d’un ” bouchon ” au niveau du canal excréteur. Résultat : il y a une accumulation de sébum sous la peau et ce sébum ne peut pas s’évacuer – on observe donc l’apparition d’un bouton.

Microkyste au visage : quels sont les signes ? Le microkyste au visage forme un ” point blanc ” (une petite ” boule ” en relief) sous la peau. S’il n’est pas le siège d’une inflammation (c’est-à-dire : si on n’a pas essayé de le percer, de le gratter…) il n’est ni rouge, ni chaud, ni douloureux au toucher.

Attention ! Il ne faut pas confondre le microkyste au visage (ou ” comédon fermé “) avec le point noir (que l’on appelle aussi ” comédon ouvert “) : “ le point noir ou comédon ouvert constitue l’évolution du microkyste au visage : si la pression du sébum sous la peau est très importante, le bouton s’ouvre en surface par un pore, explique le Dr. Isabelle Gallay, médecin dermatologue. La kératine qui est mélangée au sébum s’oxyde alors au contact de l’air et le bouton prend un aspect noirâtre – c’est le point noir.

Et aussi… Ne pas confondre non plus le microkyste au visage avec le kyste sébacé (ou ” kyste épidermique “) qui, s’il résulte du même mécanisme, est plus gros et peut se former n’importe où sur le corps (visage, dos, muqueuses…). Le kyste dermoïde, quant à lui, est situé plus en profondeur, tandis que le lipome est un nodule mou et mobile constitué de tissu graisseux.

Microkyste au visage : quels sont les traitements ?

Pourquoi faut-il enlever un micro-kyste au visage ? Au-delà de l’aspect peu esthétique du micro-kyste au visage, il y a un véritable risque pour la santé : “ le contenu des microkystes est un mélange de sébum, de kératine et de micro-organismes. Le microkyste est sujet à s’enflammer lorsque ce produit ne s’évacue pas par les pores en surface de la peau parce que ceux ci se bouchent en raison d’une production trop épaisse et/ou trop importante, et le développement trop important de certains germes qui produisent des substances inflammatoires en se nourrissant de la kératine ” précise le Dr. Isabelle Gallay.

Micro-kyste au visage : quelle prise en charge ? Pour éliminer un micro-kyste au visage, il est nécessaire de pratiquer une micro-incision : ce geste chirurgical est couramment réalisé par le médecin dermatologue à son cabinet, sans anesthésie ” explique la spécialiste.

En cas d’acné rétentionnelle (c’est-à-dire : avec beaucoup de micro-kystes au visage), le médecin dermatologue pourra proposer un nettoyage de la peau impliquant une dilatation des pores. ” Ce geste peut aussi être réalisé chez l’esthéticienne ” note le Dr. Isabelle Gallay.

Micro-kyste au visage : peut-on les enlever à la maison ? C’est à éviter, nous prévient d’emblée le médecin dermatologue. En effet : à la maison, on a tendance à vouloir ” percer ” nos micro-kystes au visage, donc à ” forcer ” en appuyant sur la peau. Le problème, outre le fait que ce geste ne permet pas l’évacuation complète du micro-kyste, c’est que ce comportement peut entraîner une inflammation locale : le(s) micro-kyste(s) deviennent alors rouges et douloureux, ils enflent, il semblent chauds au toucher… ce qui ne fait qu’aggraver la situation.

Sans oublier le risque d’infection bactérienne, ” par exemple : par le staphylocoque doré si vous êtes porteur sain de cette bactérie, note le Dr. Gallay. Cette surinfection peut avoir des conséquences graves si le micro-kyste se trouve à proximité des yeux “.

Microkyste au visage : 3 remèdes naturels à essayer

Attention ! Les remèdes naturels mentionnés ci-dessous ne remplacent pas une consultation chez le médecin dermatologue.

  • Naturopathie. L’argile verte a la propriété d’absorber l’excès de sébum : en cas de micro-kyste au visage, on n’hésite donc pas à faire régulièrement un masque à l’argile verte – à laisser poser toute la nuit.
  • Aromathérapie. L’huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia Maiden.) est bactéricide : redoutable contre l’acné rétentionnelle, elle prévient la surinfection des micro-kystes au visage. On applique 1 goutte pure d’huile essentielle de tea tree sur chaque bouton, matin et soir après s’être lavé le visage, tous les jours pendant 3 semaines. Cette huile essentielle est interdite chez la femme enceinte ainsi que chez les personnes souffrant d’épilepsie.
  • Homéopathie. En cas de micro-kyste avec inflammation, on prend Hepar Sulfur 5 CH, 3 granules matin, midi et soir. Hepar Sulfur est ” le ” remède homéopathique de l’acné, des abcès, des furoncles…

Merci au Dr. Isabelle Gallay, dermatologue à Dijon (21) et Vice Présidente du SNDV (Syndicat National de Dermatologie Vénérologie).

À lire aussi :

⋙ Bouton d’allergie : que faire en cas d’urticaire allergique ?

⋙ Bouton de stress : comment le reconnaître et s’en débarrasser ?

⋙ Bouton sur le front : comment s’en débarrasser ?

Source: Lire L’Article Complet