Naufrage dans la Manche : 27 migrants décèdent au large de Calais, on fait le point sur la situation

Bilan humain, réaction de la France et de l’Angleterre, réunion d’urgence… On vous donne toutes les infos sur le drame.

Hier, au moins 27 migrants sont décédés au large de Calais alors qu’ils traversaient la Manche dans leur embarcation en direction de l’Angleterre. Selon les premières informations, 17 des victimes sont des hommes, 7 sont des femmes et les 3 autres sont des « jeunes » dont l’âge n’a pas encore été précisé. Suite au drame, 5 individus suspectés d’être des passeurs ont été interpellés dans le cadre d’une l’enquête ouverte par le parquet de Dunkerque pour « aide à l’entrée au séjour irrégulier en bande organisée » et « homicide involontaire aggravé ». Dans la soirée, Emmanuel Macron a fait plusieurs demandes dans un communiqué.

At least 27 people have drowned trying to reach Britain in the biggest loss of life in the Channel since the migrant crisis began.5 women and a young girl were among the victims and 4 people have been arrested in [email protected] reports. pic.twitter.com/ocXYuEheR4

« La France ne laissera pas la Manche devenir un cimetière », a souligné Emmanuel Macron, qui a réclamé « une réunion d’urgence des ministres européens ». De son côté, Boris Johnson, le Premier ministre britannique, s’est dit « choqué, révolté et profondément attristé », et souhaite également « faire plus » avec l’Hexagone pour éviter ces traversées. « Nous avons eu des difficultés à persuader certains de nos partenaires, en particulier les Français, d’agir à la hauteur de la situation, mais je comprends les difficultés auxquelles tous les pays sont confrontés et ce que nous voulons maintenant, c’est faire plus ensemble », a-t-il ajouté.

Ce matin, une réunion d’urgence interministérielle se tient entre les ministres de l’Intérieur, de la Justice, des Armées, de la Mer, des Transports, des Affaires étrangères afin de faire « de nouvelles propositions de moyens » qui permettront de lutter contre les réseaux de passeurs et d’éviter ces incidents meurtriers… Il y a quelques jours, le Décathlon de Calais avait retiré les kayaks de la vente pour éviter ces traversées de la Manche par les migrants.

Source: Lire L’Article Complet