Netflix et Amazon obligées d’investir dans la création française

Les plateformes de vidéo en ligne comme Netflix et Amazon vont devoir mettre la main au porte-monnaie. Le ministère de la Culture a présenté lundi une ordonnance et un décret visant à fixer à entre 20 et 25 % du chiffre d’affaires réalisé en France,
le taux minimum qu’elles devront investir dans la production française et européenne, selon un communiqué.

« Une part substantielle de cette contribution devra par ailleurs être dédiée à des œuvres patrimoniales d’expression originale française et à la production indépendante », précise le ministère de la Culture, qui se félicite d’une « avancée majeure dans la réforme de notre régime de contribution à la production audiovisuelle et cinématographique ».

Directive européenne

Ce décret s’appuie sur une directive européenne du 14 novembre 2018 qui permet à la France d’appliquer son propre régime de contribution à la production aux chaînes et plateformes de vidéos à la demande étrangères qui proposent un service en France.

L’ordonnance sera promulguée avant la fin de l’année, et le décret devrait être promulgué au printemps 2021, selon ce communiqué.

Source: Lire L’Article Complet