Nutritionniste ou diététicien : quelles différences et quel spécialiste choisir ?

Qu’est-ce qu’un diététicien-nutritionniste ? Quelles sont les indications de ce professionnel de santé ? Explications avec une spécialiste.

Restez informée

Nutritionniste et diététicien : quelle est la différence ?

Un nutritionniste, est-ce la même chose qu’un diététicien ? Première chose à savoir : tout le monde peut se déclarer  » nutritionniste « .  » C’est un titre qui ne correspond à rien, légalement parlant, note Nathalie Négro, diététicienne-nutritionniste et responsable du Centre Nutritionnel des Thermes de Brides-les-Bains. Il n’y a pas de garantie, pas de protection, pas de formation spécifique pour être nutritionniste. « 

En revanche, le mot  » diététicien  » fait référence à un métier :  » pour être diététicien, il faut faire une formation spécifique ; de plus, en France, les diététiciens et les diététiciennes sont obligatoirement inscrits au répertoire Adeli, le fichier national des professionnels de santé, explique Nathalie Négro. Les diététiciens et diététiciennes sont ainsi protégé(e)s contre l’exercice illégal de la médecine. « 

À savoir. Les diététiciens sont forcément nutritionnistes : d’ailleurs, on parle classiquement de  » diététicien-nutritionniste « . En revanche, les nutritionnistes ne sont pas forcément diététiciens – sauf s’ils peuvent justifier de la formation adéquate.

Et aussi… Les médecins, souvent endocrinologues, font parfois une spécialité  » nutrition  » lors de leurs études.

Diététicien-nutritionniste : quelles sont ses indications ?

Les diététiciens-nutritionnistes peuvent intervenir dans plusieurs domaines :

  • L’accompagnement de maladies chroniques

Le diététicien-nutritionniste peut travailler dans un établissement de santé – à l’hôpital, en clinique ou encore dans un établissement thermal.  » Il peut alors accompagner des patients atteints de maladies chroniques, et notamment de pathologies du tube digestif (du foie, de l’estomac, des intestins…) ou rénales, ou de diabète, ou de cancer…  » précise Nathalie Négro.

  • La perte ou la prise de poids

C’est l’indication la plus connue du diététicien-nutritionniste : perdre du poids ou prendre du poids.  » Pour cela, on met en place une prise en charge globale, qui ne se concentre pas uniquement sur l’alimentation : il est aussi question d’activité physique, de gestion des émotions…, détaille Nathalie Négro. Le diététicien-nutritionniste peut éventuellement rediriger la personne vers le professionnel approprié – psychologue, thérapeute, coach sportif… « 

  • La restauration collective

 » En crèche, en Ehpad, en cantine scolaire, en restauration d’entreprise… Le diététicien-nutritionniste s’intéresse à l’alimentation de la personne bien-portante ; il vérifie l’équilibre des repas, les spécificités vis-à-vis de la population concernée…  » remarque Nathalie Négro.

Le diététicien-nutritionniste peut également être amené à animer des formations du personnel de la société de restauration – pour les normes d’hygiène, par exemple. Il peut aussi faire des interventions nutritionnelles dans les écoles, les collèges, les lycées…

  • L’industrie agro-alimentaire

Dans l’industrie agro-alimentaire, le diététicien-nutritionniste peut intervenir au niveau du service consommateur : «  il répond aux questions du public, notamment vis-à-vis de la qualité des produits et des allergènes, et peut aussi participer en recherche et développement  » développe Nathalie Négro.

Diététicien-nutritionniste : en pratique…

Pourquoi consulter un(e) diététicien(ne)-nutritionniste ?  » Vous pouvez vous faire accompagner d’un(e) diététicien(ne)-nutritionniste pour perdre ou pour prendre du poids, répond Nathalie Négro. Le diététicien-nutritionniste peut également vous accompagner si vous souffrez d’une maladie chronique (troubles de la thyroïde, diabète, troubles digestifs…) ou encore vous aider à gérer l’alimentation de votre enfant (la diversification alimentaire, notamment). « 

À savoir. En France, le métier de diététicien-nutritionniste est globalement assez féminin. «  Les hommes arrivent souvent à la diététique via le sport : car le diététicien-nutritionniste peut également accompagner l’alimentation du sportif, de haut niveau ou pas  » précise Nathalie Négro.

Comment trouver un(e) diététicien(ne)-nutritionniste ? Pour trouver un(e) diététicien(ne)-nutritionniste, on peut notamment piocher dans l’annuaire de l’Association Française des Diététiciens-Nutritionnistes (AFDN).

Merci à Nathalie Négro, diététicienne-nutritionniste et responsable du Centre Nutritionnel des Thermes de Brides-les-Bains.

Source: Lire L’Article Complet