Paroxétine : efficacité, effets secondaires, dosage de cet antidépresseur

Puissant antidépresseur, la paroxétine (Deroxat), est indiquée pour la prise en charge de la dépression et des troubles anxieux. Dosage, effets secondaires, prise de poids, risques de glaucome… Zoom sur cet antidépresseur fréquemment prescrit par les psychiatres.

Restez informée

Depuis le début de l’année 2021, les prescriptions d’antidépresseurs ont augmenté de 23% en France, comme l’indique le Docteur Jacq, psychiatre et directrice santé mentale de Qare. La paroxétine fait partie des antidépresseurs le plus souvent prescrits, découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce traitement.

Pourquoi utiliser la paroxétine ?

La paroxétine, qui est le nom de la molécule commercialisée en France sous le nom de Deroxat, est un traitement qui existe depuis une trentaine d’années, et qui se révèle efficace à condition d’être correctement pris et associé à un suivi chez un spécialiste de la santé mentale.

La paroxétine (Deroxat) est un antidépresseur relativement puissant, mais qui n’est pas uniquement indiqué en cas de dépression.

En effet, comme l’indique le Docteur Fanny Jacq, si ce traitement est fréquemment prescrit par les psychiatres pour traiter une dépression, il fonctionne aussi très bien en cas de prise en charge de phobies, de troubles de panique (agoraphobie, claustrophobie, phobie sociale…), de troubles anxieux, de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), mais aussi pour les états de stress post-traumatique.

Cet antidépresseur ne peut être acheté et pris que sur prescription d’un médecin (psychiatre ou médecin généraliste), mais il est recommandé de consulter un spécialiste de la santé mentale pour bénéficier d’un suivi particulier, et d’un accompagnement adapté.

Comment fonctionne le Deroxat ? “Cet antidépresseur est un inhibiteur de la recapture de la sérotonine. C’est-à-dire qu’il empêche la sérotonine d’être recaptée, ce qui fait qu’elle reste circulante dans le sang”, explique la psychiatre.

La paroxétine va donc augmenter le taux de sérotonine. Cette dernière est une hormone connue pour agir sur le système nerveux, ce qui va contribuer à améliorer l’humeur et à réguler les émotions.

Le fait d’avoir plus de sérotonine dans le sang va donc pour cette raison améliorer l’état général de la personne.

Paroxétine (Deroxat) : dosage et durée du traitement

La posologie doit être adaptée aux besoins du patient. La prescription va varier d’une personne à une autre, en fonction de la problématique à traiter.

  • Dans le cas d’une dépression, le médecin pourra prescrire 20 mg de Deroxat, et jusqu’à 60 mg pour des dépressions plus sévères.
  • Pour la prise en charge de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), de troubles anxieux ou de phobies, il prescrira plutôt entre 40 à 60 mg de Deroxat.

Quant à la durée du traitement, il est toujours d’au moins 6 mois pour être efficace sur le long terme.

“Si la durée du traitement à base de paroxétine est inférieure à 6 mois, la sérotonine n’aura pas le temps d’atteindre un taux plafond intéressant et va redescendre au moment de l’arrêt du traitement… L’idée est d’arriver à remonter le taux de sérotonine dans le sang et que celui-ci ne redescende pas lorsque le patient arrête son traitement progressivement”, explique la spécialiste.

Quel est le meilleur antidépresseur contre l’anxiété généralisée ?

Pour le Docteur Fanny Jacq, la paroxétine (Deroxat) est un antidépresseur intéressant en cas de troubles anxieux, car il va agir comme un anxiolytique et va apaiser le système nerveux.

Le Prozac est également un antidépresseur efficace, mais il va avoir tendance à “énerver” et booster, et ne sera pas à prendre en fin de soirée, contrairement au Deroxat qui va davantage calmer.

Dans la même catégorie que la paroxétine (Deroxat), on trouve la sertraline (Zoloft), un psychotrope qui va agir de la même manière sur l’anxiété et détendre.

Quels sont les effets secondaires des antidépresseurs ?

La paroxétine peut entraîner certains effets secondaires fréquents, comme :

  • Une somnolence
  • Des maux de tête
  • Des vertiges
  • Des troubles du sommeil (sommeil agité, cauchemars, bruxisme…)
  • Des troubles sexuels (baisse de la libido)
  • Une prise de poids

Pour éviter les effets de somnolence en cours de journée, on préférera toujours prendre le Deroxat le soir.

Bon à savoir : en cas d’effets secondaires, des médicaments contre la nausée ou les maux de tête par exemple, pourront être prescrits par le médecin, pour atténuer ces symptômes liés aux effets indésirables.

D’autres effets secondaires, plus rares, ont été observés comme des éruptions cutanées, des hallucinations ou encore des tensions oculaires.

Certaines contre-indications à la prise de paroxétine sont à connaître :

  • Les personnes qui souffrent de glaucome
  • Les personnes qui ont récemment suivi un traitement à base d’inhibiteur de monoamine oxydase (des antidépresseurs spécifiques, comme l’Anafranil ou le Moclamide). Il faut attendre au moins un mois avant de passer à la paroxétine pour éviter les chamboulements hormonaux.

À noter : si cet antidépresseur n’est pas “totalement” contre-indiqué pendant la grossesse ou l’allaitement, les femmes enceintes ou allaitantes doivent impérativement s’adresser à un spécialiste avant d’en prendre, et doivent être suivies de près pendant la prise du traitement.

Paroxétine et glaucome

Les problèmes de glaucome sont des effets secondaires possibles de la paroxétine, mais moins fréquents.

Ils concernent les personnes de plus de 65 ans, en particulier les femmes qui y sont davantage exposées.

Il a déjà été observé que la prise de cet antidépresseur pouvait augmenter la tension oculaire, ce qui augmente les risques de glaucome.

Au moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

À noter : en cas de troubles de la vision, de halos de lumière qui apparaissent, arrêter immédiatement ce traitement.

Paroxétine et prise de poids

Comme le précise le Docteur Fanny Jacq, la paroxétine ne contient pas d’actifs qui feraient “prendre du poids”, cet antidépresseur ne fait pas grossir en soi.

En revanche, ce traitement, prescrit contre les troubles anxieux ou la dépression, va augmenter la sérotonine, l’hormone qui règle les émotions… Et la satiété. C’est pour cette raison, que lorsque l’on prend de la paroxétine, et que le taux de sérotonine augmente, le patient peut avoir tendance à manger davantage, puisqu’il peut se sentir moins rassasié après un repas, il ne va plus recevoir les signaux de satiété comme avant la prise de ce traitement. Et bien souvent, si on ne contrôle pas un minimum ce que l’on mange, on va avoir tendance à consommer plus de calories qu’avant, et donc on va prendre du poids.

Mais ce sont le nombre de calories plus important qui nous fait prendre du poids lorsque l’on prend de la paroxétine, pas l’antidépresseur en lui-même.

“Sous traitement, il est important de ne pas changer les quantités de nourriture que l’on a l’habitude de consommer au quotidien, de ne pas se resservir. Sinon, forcément, on va prendre du poids et grossir. L’idée est de manger de la même façon qu’avant, de garder la même hygiène de vie si on ne veut pas prendre quelques kilos…”, conseille la psychiatre.

Antidépresseur et alcool

La consommation excessive d’alcool est déconseillée en cas de traitement à base d’antidépresseurs, car ces derniers, comme la paroxétine, vont diminuer le métabolisme de l’alcool : on va moins éliminer l’alcool consommé, le taux d’alcool sera donc plus élevé rapidement, ce qui peut exposer à un risque d’ébriété précoce.

L’alcool va également avoir tendance à diminuer l’effet du traitement antidépresseur.

Pour ces raisons, il est important de limiter sa consommation d’alcool, en particulier si on prend des antidépresseurs. Le suivi d’un psychiatre est encore une fois très important, pour la prévention, et l’accompagnement dans la prise en charge.

Paroxétine : efficacité de cet antidépresseur

L’efficacité de la paroxétine sur les troubles anxieux et les dépressions est réelle, mais la prise d’antidépresseurs nécessite une surveillance médicale, et ne doit jamais être initiée sans l’accompagnement d’un professionnel.

“Un début de traitement avec des antidépresseurs n’est jamais simple de manière générale”, alerte le Docteur Fanny Jacq.

La prise de paroxétine (Deroxat), comme de tout antidépresseur, va généralement ne donner aucun résultat pendant les deux ou trois premières semaines. Et cette absence d’effet s’accompagne souvent d’effets secondaires…

“Au début, on a l’impression que les antidépresseurs ne fonctionnent pas, et en prime, on souffre d’effets indésirables parfois très désagréables. Puis, après cette période de 2 ou 3 semaines, on ressent enfin les effets positifs du traitement et on s’habitue aux effets secondaires, qui s’estompent généralement aussi.”, explique la spécialiste.

Les antidépresseurs mettent toujours un peu de temps à agir, ce n’est pas comme les anxiolytiques qui vont avoir un effet immédiat, comme le précise la psychiatre. C’est pourquoi, il est très important de poursuivre le traitement, malgré une absence de résultat (sauf en cas d’effets secondaires graves, évidemment).

“C’est tout à fait normal que ça ne fonctionne pas au début, il ne faut surtout pas lâcher et vraiment attendre le délai de 21 jours pour que ça bascule enfin. D’ailleurs, en tant que psychiatre, on ne change jamais le traitement d’un patient au cours des trois premières semaines, sauf cas particuliers.”, ajoute-t-elle.

Merci au Docteur Fanny Jacq, psychiatre et directrice santé mentale de Qare, une solution de téléconsultation médicale, www.qare.fr

Source: Lire L’Article Complet