Pénurie de Doliprane : quelles sont les alternatives à ce médicament ?

Depuis quelques semaines, la France subit une pénurie de Doliprane. En cause ? L’épidémie de Covid-19 et la grippe saisonnière. Alors, par quoi remplacer ce médicament ? Voici la liste des alternatives existantes.

Restez informée

Le Doliprane est une denrée de plus en plus rare. Il est désormais compliqué d’en trouver dans les pharmacies françaises. L’épidémie de coronavirus ou encore les maladies hivernales pourraient bien être à l’origine de cette pénurie. Comme de nombreux autres médicaments, le Doliprane contient du paracétamol. Selon le site VIDAL, il s’agit de « l’antalgique le plus consommé en France« . Malgré la pénurie de Doliprane, plusieurs alternatives existent pour remplacer ce médicament.

Quel médicament prendre à la place du Doliprane ?

Règles douloureuses, courbatures, fièvre, maux de tête… Le Doliprane, commercialisé par les laboratoires Sanofi, est utilisé pour soulager de nombreuses affections. « Les deux produits les plus en rupture sont les gélules 1.000 mg et le Liquiz enfants » prévient Pierre-Olivier Variot, président de l’Union de Syndicats de Pharmaciens d’Officine (USPO), chez nos confrères de La Dépêche. Voici donc la liste des médicaments qui peuvent remplacer le Doliprane chez les adultes :

  • Dafalgan (UPSA)
  • Efferalgan (UPSA)

Il est également possible de se tourner vers les génériques de certains laboratoires, tels que Biogaran ou encore Mylan.

Il n’existe pas d’alternatives au Doliprane pour les enfants

En revanche, cela se complique un peu pour les plus petits. En effet, les comprimés et les gélules ne sont pas adaptés aux enfants de moins de six ans : ils risquent de s’étouffer en les avalant. Ainsi, seules les formes liquides ou solubles dans l’eau sont recommandées. Le Doliprane sera donc la seule possibilité pour soigner un enfant avec du paracétamol. D’après le laboratoire Sanofi, un retour à la normale des stocks est prévu d’ici au mois de juin.

Si vous avez un doute à propos de la prise de paracétamol, vous pouvez consulter le site de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). Vous y trouverez toutes les informations relatives à l’utilisation de cette substance, chez les adultes comme chez les enfants. N’hésitez pas non plus à demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Source: Lire L’Article Complet